Vatican II et les lefebvristes: un proche dénouement attendu

15 avril 2012 § Poster un commentaire

Ce jeudi 12 avril, l’abbé Touze, prêtre de l’Opus Dei et professeur de théologie spirituelle à l’Université Pontificale de la Sainte-Croix à Rome, est intervenu dans le cadre des petits déjeuners de presse organisés par le Service d’Information et Communication de l’Opus Dei en France (voir mon billet du 4 avril !).

Devant des journalistes de toutes sensibilités, il a livré un passionnant exposé sur le dialogue de l’Eglise avec les lefebvristes, à la fois universitaire et très largement ouvert aux échanges avec son auditoire. Plusieurs idées ont spécialement attiré mon attention. Je vous les propose ici.

Comment bien saisir la position de l’Eglise et les vrais enjeux de ce dialogue, au-delà des diverses polémiques ?

Deux réflexions préalables s’imposent de prime abord pour l’abbé Touze :

– Comprendre Vatican II, c’est comprendre l’appel universel à la sainteté dont Paul VI disait qu’il était « « l’élément le plus caractéristique de tout le Magistère conciliaire et pour ainsi dire sa finalité ultime ». Cette vision ample et profonde des travaux de Vatican II évite que l’arbre ne cache la forêt. Et de citer la « prophétie » de Gérard Philips : « On peut […] prédire sans crainte de se tromper que l’insistance du Concile à proclamer l’universalité de la vocation à la sainteté étonnera davantage, à mesure que les années passeront » (l’Eglise et son mystère au 2ème Concile du Vatican, Desclée, 1967). Les complexités du dialogue avec les lefebvristes ne doivent donc pas nous faire perdre de vue ce « potentiel partiellement inexploité de renouvellement, d’aggiornamento authentique, de révolution silencieuse ».

– Autre question clef : l’accueil par le croyant d’un Concile œcuménique. Dans une optique de foi souligne l’abbé Touze, reprenant ici l’argumentation développée par Mgr Ocariz dans l’Osservatore Romano du 5 décembre 2011. L’attitude normale, habituelle, du fidèle catholique est d accepter les enseignements conciliaires parce qu il « croit à la continuité entre le Christ et l’Église par la présence habituelle du Saint-Esprit dans l’Église. » Autrement dit, pas de distinction arbitraire entre les deux : « la pastorale s’appuie sur la doctrine et la doctrine est le premier devoir du pasteur ». La répartie bien connue de Jeanne d’Arc servait ici d’illustration pratique et de clin d’œil à notre culture française : « De Jésus-Christ et de l’Église, il m’est avis que c’est tout un, et qu’il n’en faut pas faire difficulté » !

Deux éclairages forts donc, pour mieux comprendre les enjeux actuels d’un dialogue arrivé à son dénouement.

L’abbé Touze attire aussi l’attention sur 5 points, plus difficiles à comprendre pour les lefebvristes :

1) la liberté religieuse proclamée par Dignitatis humanae
2) l’œcuménisme (dialogue avec les chrétiens non catholiques)
3) le dialogue interreligieux (dialogue avec les non chrétiens)
4) la Collégialité à la tête de l’Eglise
5) la liturgie

Sur tous ces points les efforts de clarification et de dialogue, les avancées aussi, ont été nombreux. L’Eglise a adopté une pédagogie qui lui a fait déployer des trésors de diplomatie et de patience pour essayer de faire revenir le fils prodigue et de comprendre aussi ses blessures.

La réponse imminente attendue soulève comme on le sait nombre d’interrogations et d’inquiétudes parmi les catholiques eux-mêmes. Et pourtant, l’Eglise n’est elle pas précisément dans son rôle quand elle ouvre les bras à l’enfant prodigue et encourage son fils aîné à faire de même, en l’aidant pour sa part à vaincre ses propres peurs ?

A lire aussi

L’article de Jean Marie Guénois dans le Figaro du 13/04/12

L’article de mgr Ocariz dans l’Osservatore Romano du 5 décembre 2011

Publicités

Tagué :,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Vatican II et les lefebvristes: un proche dénouement attendu à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :