Opus Dei et affaire de Broglie, le retour…

11 décembre 2016 § Poster un commentaire

5045873_6_771d_de-broglie_2c3f352f0222840368e1d289ce03fde9Vous pensiez peut-être comme moi que la période de l’Avent était celle des jolis contes de Noël? A vrai dire ce n’est pas totalement faux dans le cas du « documentaire-enquête » porté à l’écran par Francis Gillery à propos des causes de l’assassinat du duc de Broglie. Noël, c’est pour la date. Car l’assassinat s’est produit un 24 décembre. Pour le reste, c’est un conte bien sombre et emberlificoté que nous livre ce documentaire. Certes, le récit est bien mené et on se laisse prendre à son rythme. Sans doute la version officielle de cette affaire vieille de 40 ans avait de quoi laisser sur leur faim enquêteurs et esprits un brin clairvoyants. Toutes raisons qui lui ont valu les honneurs de France Télévision et RTL, trop contents de nous égayer, en cette belle période de l’Avent, de sombres histoires de meurtres et de règlements de compte, sur fond de financement illégal de parti politique. Soit 🙂

Mais pourquoi donc tomber, une fois de plus, dans la facilité de donner l’Opus Dei comme clé de cette énigme macabre? Il faut reconnaître, à la décharge du réalisateur, que tous les ingrédients y étaient: scandale financier en Espagne, membres de l’Opus Dei ministres de Franco, banque dirigée par un membre de l’Opus Dei, lien supposé ou avéré entre la famille Giscard d’Estaing et l’Opus Dei. Ajoutez à cela le coup de force maladroit du gouvernement français de l’époque – dans le style: « circulez, ya rien à voir »- , et vous avez un cocktail explosif à souhait. Vous pouvez maintenant agrémenter le tout de quelques sociétés écrans, d’un petit goût pour le pouvoir, le secret et l’influence politique et financière. Le tour est joué: servez frais 🙂 ! Sauf que…

Qu’il me soit permis donc de rappeler ici une ou deux idées simples concernant l’esprit et le fonctionnement de l’Opus Dei.

  1. L’Opus Dei ne possède aucune banque. Si certains de ses membres exercent effectivement le métier de banquier, il est faux de dire que la Banque qui les emploie appartient à l’Opus Dei. Cela reviendrait, par exemple, à dire que l’Education Nationale appartient à l’Eglise catholique, au prétexte qu’il y aurait un ou plusieurs enseignants catholiques dans ses rangs.
  2. D’une manière plus générale, il est important de comprendre que chaque membre de l’Opus Dei est libre et responsable de ses actions ou options, politiques et autres. Celles-ci n’engagent que lui-même. Il est donc inexact de lier l’Opus Dei au scandale espagnol de la Matesa uniquement parce que des membres de l’Opus Dei occupaient à l’époque des fonctions ministérielles en Espagne.

Bref, je vous renvoie à l’excellent livre-entretien « Opus Dei, confidences inédites » de Philippe Legrand, qui interroge sans détour Mgr de Rochebrune, actuel vicaire de l’Opus Dei pour la France sur tous ces sujets et bien d’autres. En son temps, le journaliste Patrick de Plunkett avait d’ailleurs fait une enquête assez complète sur l’affaire en question, dans son ouvrage « Opus Dei, enquête sur le monstre »…A lire pour les mordus de politique fiction?

Et puis tout de même…n’oubliez-pas que c’est bientôt Noël -le vrai!- A très bientôt, donc!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Opus Dei et affaire de Broglie, le retour… à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :