Fêtez la saint Josémaria ce mois de Juin en deux événements incontournables!

12 juin 2017 § 2 Commentaires

Voici déjà, -ou enfin 🙂 – l’invitation pour la messe du 26 juin à Paris. La paroisse saint Honoré d’Eyleau accueille cette année encore, le 26 juin à 19h, tous ceux qui souhaitent se recueillir en action de grâces pour cette belle fête.
N’hésitez pas à venir plus tôt pour profiter de la présence des prêtres qui seront à votre disposition dès 18h.
Un autre événement festif aura lieu la veille, non loin de Paris: l’installation des reliques de Saint Josémaria et celles du bienheureux Alvaro dans la basilique de Longpont-sur-Orge, une petite commune de l’Essonne. Saint Josémaria avait séjourné en 1966, accompagné du jeune Alvaro del Portillo, à Avrainville (distant de quelques kilomètres). 51 ans plus tard, la basilique se souvient et souhaite faire siens ces deux nouveaux intercesseurs…

Voici ce qu’en dit Frédéric Gatineau, qui rapporte dans son ouvrage « saints et saintes d’Essonne » le passages de grands saints dans son diocèse: « C’est à l’occasion d’un voyage en France que saint Josémaria fit un séjour d’un mois en Essonne. Après être passé par Genève et Fontainebleau, saint Josémaria réside à Avrainville du 21 août au 20 septembre 1966. Les membres de l’Opus Dei en France avaient trouvé une maison à louer, pour que le fondateur puisse s’y reposer. Il s’agit de l’ancien château d’Avrainville. C’est une demeure en partie du XVIIe siècle, très agréable, entourée d’un parc. Elle se trouve à l’entrée du village, sur la gauche lorsqu’on vient de la nationale 20. À cette époque, le père Josémaria était épuisé par une infection rénale. Tous les jours, il recevait à Avrainville des fidèles de l’Opus Dei ou allait à Paris pour travailler avec les directeurs de l’Œuvre. L’Opus Dei est implanté en France depuis 1947. Le but premier du séjour à Avrainville était la formation de ses fils spirituels et l’encouragement au travail d’évangélisation. Est-il venu prier ou célébrer dans la petite église du village dédiée à Notre-Dame ? Il semble qu’au cours de ce séjour, il soit venu prier à Notre-Dame d’Étampes. Josémaria est reparti d’Avrainville, le 20 septembre pour Pamplune. » article intégral ici

Nos reporters présents sur place de manqueront pas de vous informer très vite, si vous ne pouvez assister directement à l’événement.  🙂 !

Publicités

Séminaire pour journalistes 2017, du 12 au 14 octobre à Rome

30 mai 2017 § Poster un commentaire

Le service Information Communication de l’Opus Dei en France, en lien avec la faculté de communication de l’Université Pontificale de la Sainte-Croix, organise un séminaire pour journalistes, du 12 au 14 octobre 2017. Le thème de cette année?

« Le pontificat du pape François : une invitation au dialogue ». 

Ce séminaire professionnel de formation et d’échanges s’adresse à des journalistes intéressés par l’Église catholique. Il se propose de fournir des clés pour comprendre l’actualité de l’Eglise en donnant la parole à des acteurs de premier ordre. Conçu comme un outil de formation professionnelle, ce séminaire se veut aussi un moment de dialogue entre responsables de l’Église et journalistes, dans un contexte où les attentes des uns et des autres ont parfois du mal à se rencontrer

PROGRAMME DU SÉMINAIRE

Jeudi 12 octobre: Dialogue diplomatique

. 15h30 – « Quel dialogue avec le Saint Siège ? », M. Philippe ZELLER, Ambassade de France près le Saint-Siège

. 17h15 – Accueil des participants et présentation du Séminaire romain, Université pontificale de la Sainte Croix.

. 17h30 – « La diplomatie pontificale et la diplomatie culturelle » Mgr Jean-Louis Bruguès, archiviste et bibliothécaire du Vatican

. 20h00 – Diner sur le thème « Dialogue des Cultures et Éducation Interculturelle » avec le Père Laurent Mazas, du Conseil pontifical pour la culture (Parvis des Gentils).

Vendredi 13 octobre: Dialogue avec l’Église

. 8h45 – « Les 500 ans de la réforme : quel dialogue avec les protestants ? », avec Mgr Bernard Ardura, Président du Comité pontifical des sciences historiques.

. 9h30 – Pause café

. 10h00 – « L’Église a-t-elle une voix à faire entendre dans le monde ? », avec Fr. Serge-Thomas Bonino, Doyen, Professeur à l’Université Pontificale Saint-Thomas à Rome.

Dialogue avec la jeunesse

. 11h00 – XVème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE. Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, avec Mgr Etienne Brocard, Secrétariat Général du Synode.

. 12h00 – « Les Journées mondiales de la jeunesse », avec l’abbé Joao Wilkes Chagas, responsable de la section jeunes du Conseil pontifical pour la famille, les laïcs et la vie.

. 13h15 – Déjeuner sur le thème « L’Opus Dei aujourd’hui », avec Mgr Fazio, vicaire général de la Prélature de l’Opus Dei.

. 14h30 – Visite

Dialogue avec le monde

. 17h00 – « Le pape François regarde l’islam dans les yeux », Mgr Khaled B. Akasheh, Secrétaire de la Commission pour les relations avec les musulmans du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux.

. 18h00 – « Laudato si et l’écologie humaine », Mgr Fernando Chica, observateur permanent du Saint-Siège à la FAO

. 20h00 – Diner sur le thème « La mission de l’Église catholique en Terre Sainte au service de la culture de la rencontre », François Vayne, journaliste, directeur du Service Communication de l’Ordre du Saint-Sépulcre au Vatican.

Samedi 14 octobre: Dialogue avec les médias

. 9h30 – En direct du Bureau d’information du Saint-Siège : rencontre avec Greg Burke directeur du Bureau de presse du Saint-Siège

. 11h00 – « Le regard de l’Église sur les femmes, quelle évolution », avec Ilaria Morali, Professeur à l’Université Pontificale Grégorienne.

. 12h00 – « Le pape François et les médias », avec Aymeric Pourbaix, directeur de l’agence d’informations romaine I.Media et Nicolas Senèze, correspondant de La Croix au Vatican

. 13h15 – Déjeuner sur le thème « Certains défis de l’Église à l’avenir : Amoris Laetitia ; coresponsabilité, administration et transparence économique de l’Église », avec l’abbé Cristian Mendoza, Professeur de communication et économie de l’église et l’abbé Thierry Sol, Professeur d’histoire du Droit, Faculté de Droit Canonique, de l’Université Pontificale de la Sainte-Croix. Docteur en Sciences Politiques, IEP de Paris.

Inscrivez-vous vite, amis journalistes, il reste encore quelques places 🙂 

Informations pratiques et inscriptions: Patricia Laporte (06 61 63 98 79); programme enPDF: SEMINAIRE ROMAIN 2017

21èmes Journées Saint François de Sales 2017

3 février 2017 § Poster un commentaire

Une fois encore, les 21èmes Journées François de Sales organisées par la Fédération des médias catholiques du 25 au 27 janvier à Bea23Annecy ont été un franc succès 🙂 Je laisse avec joie la parole à Patricia, notre chargée de communication, présente sur place….

PhotoPL - copie« Ce sont ainsi plus de 250 journalistes des médias confessionnels et communicants des diocèses et mouvements venus de toute la France qui se sont en effet encore une fois donné rendez-vous à Annecy pour débattre et échanger sur les problématiques de communication qui sont les leurs. Il faut dire que le thème de cette année – Les religions font la Une – avait de quoi séduire. Montée de l’Islam, pédophilie dans l’Eglise, burkini, crise des migrants, laïcité, attentat de Saint-Etienne du Rouvray, pape François : aucun des sujets contribuant à mettre les religions au cœur de l’actualité et des préoccupations de la société française n’a été laissé de côté…

Pour la deuxième année consécutive, me voilà donc partie à la rencontre des médias catholiques français. Quelque peu impressionnée l’an passé d’intégrer cette grande famille, c’est avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme que, la semaine

Mgr Federico Lombardi, directeur du Bureau de Presse de Vatican de 2006 à 2016

Mgr Federico Lombardi, directeur du Bureau de Presse de Vatican de 2006 à 2016

dernière, je me suis rendue à ce rendez-vous désormais incontournable et encore une fois particulièrement dense ! A peine le temps de poser ses valises que déjà l’on croise des visages amis et que les choses sérieuses commencent. Et par « sérieuses » je veux dire passionnantes. Nous avons ainsi eu la chance dès le premier soir de participer à un diner avec Mgr Federico Lombardi, directeur du Bureau de presse du Vatican de 2006 à 2016, au cours duquel ce dernier a témoigné, avec beaucoup de sincérité et non sans humour, de dix années passées à travailler à la communication des trois derniers papes.

Autre spécificité de ces 21èmes journées : leur ouverture à des journalistes issus de la presse non confessionnelle. C’est ainsi Christian Makarian, directeur délégué de la rédaction de l’Express, qui a prononcé la conférence d’ouverture sur le thème : Comment le fait religieux a-t-il envahi l’actualité et la vie de la société ? L’occasion pour lui de donner un cadre aux nombreux débats qui émailleront ces deux journées. Des débats particulièrement riches puisqu’en 48 heures nous avons pu échanger sur des sujets aussi divers que le traitement du fait religieux, la gestion de la communication de l’Eglise en situation de crise, la manière de parler de l’Islam ou encore la communication du Pape François.

De gauche à droite : Christophe Henning (Pèlerin) ; Christian Makarian (L’Express) ; Eric Paillet (Le Jour du Seigneur)

De gauche à droite : Christophe Henning (Pèlerin) ; Christian Makarian (L’Express) ; Eric Paillet (Le Jour du Seigneur)

Dans un programme aussi dense, il est important de permettre aux participants, sinon de se reposer, du moins de se ressourcer ! C’est pourquoi, chaque année, ces journées organisées à l’occasion de la fête de Saint François de Sales, « patron des journalistes », offrent aux participants la possibilité d’assister à la Messe, célébrée dans la paroisse des italiens… par Mgr Lombardi, cette année ! Un temps de pause nécessaire… que nous avons été quelques-uns à coupler avec une courte ballade dans les rue d’Annecy by night !

Si dans ces journées le travail est important, les rencontres que l’on peut y faire sont elles aussi essentielles. Le temps d’une pause café ou d’un déjeuner, il m’a ainsi été possible de discuter avec des journalistes et des communicants bien sûr, mais aussi avec des religieux, des écrivains, des artistes engagés, des paroissiens, etc. Autant de personnes avec qui j’ai pu partager la joie de l’élection de Mgr Fernando Ocariz, nouveau Prélat de l’Opus Dei, à peine deux jours plus tôt !

C’est donc épuisée mais enthousiaste que me voilà de retour à Paris, prête à relever les nouveaux défis de la communication de l’Opus Dei en France ! »

Patricia Laporte: 06 44 17 81 54
press.fr@opusdei.org

Le Jubilé de la Miséricorde..c’est quoi exactement?

15 décembre 2015 § Poster un commentaire

Comment expliquer simplement le Jubilé de la miséricorde autour de nous? C’est beaucoup plus simple que vous ne le pensez et vous allez surement trouver votre bonheur dans les diverses initiatives qui fleurissent sur le web.Déjà, voici un petit résumé en image….OeuvresDeMiséricorde

Béablog43Ensuite, il y a..les intello…les créatifs… les grands lecteurs et ..ceux qui le sont moins! Bref toute une panoplie de possibilités dont je vous propose ici un petit échantillon…

Bravo à France Info et au diocèse de Quimper 🙂 !

Si vous voulez lire tranquillement dans le métro… voici tous les liens pour télécharger du contenu d’un6_20151207160024424680-1 ebook gratuit

 

 

 

Béablog34Et n’oubliez pas d’aller explorer et d’entrer en profondeur dans la rubrique Jubilé de la Miséricorde du site opusdei.fr: une mine!

Bonne lecture 🙂

Mgr Khaled Akasheh: dialoguer avec les musulmans dans la vérité et la charité !

22 mai 2015 § 2 Commentaires

MGR AkashehNous l’avions rencontré à Rome, lors du séminaire romain d’avril 2015 pour les journalistes, et spontanément, l’avions invité à venir parler aux journalistes français. Ce jeudi 21 mai, il a pu s’échapper de son bureau romain pour participer au petit déjeuner de presse organisé à l’espace Bernanos par le Service de Communication de l’Opus Dei en France. Une belle et intense rencontre pour le petit groupe de journalistes présent. L’émission d’Elodie Dambricourt sur Radio Notre Dame et celle de KTO vous en donneront un bon aperçu .IMG_0337

Difficile de rester indifférent face au message de ce jordanien d’origine, secrétaire de la commission pour les relations avec les musulmans du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. « Certains parlent d’un génocide des chrétiens d’Orient, l’expression est partiellement juste » affirme-t-il sobrement, et de souligner avec force: « La majorité des musulmans sont des personnes comme nous qui veulent vivre tranquillement en famille. Seule une minorité est dangereuse. Beaucoup nous disent  : restez avec nous  ! » Un réalisme teinté d’émotion contenue et plein d’espérance…

Quant aux principes de ce dialogue entre chrétiens et musulmans, ils sont clairs pour Mgr Akasheh: ne jamais sacrifier la vérité, tout en gardant une constante attitude de respect, d’amitié et d’estime, capable d’emprunter toutes les pistes de rapprochement possibles. Il rappelle que « l’Eglise ne peut être que dialogue » résume Bénédicte Hoffner, pour La Croix. Pour autant, Mgr Akasheh n’hésite pas à secouer notre bonne conscience d’occidentaux nantis:  « on ne peut lire le livre de Jérémie sans celui des Actes des apôtres ». Autrement dit: l’aide aux chrétiens d’Orient demande des « actes » de solidarité et pas uniquement des bons sentiments. L’investissement personnel, et celui de la communauté internationale pour trouver des solutions de fond, sont plus que jamais nécessaires.

Pour conclure, il nous a livré cette belle série d’exhortations: « Dix paroles à mes frères chétiens du Proche Orient ». Autant de clés pour mieux vivre cette solidarité mystérieuse qu’est la communion des saints.

  • beablog_01« La foi en Jésus-Christ est notre trésor: conservons-la!
  • Nous sommes associés au mystère pascal du Christ d’une manière particulière: soyons Simon de Cyrène et Marie Madeleine!
  • Nous sommes les fils des saints et des confesseurs: soyons saints nous aussi!
  • Le christianisme est né dans notre Orient: restons-y, en conservant notre héritage!
  • Les musulmans sont nos frères: aimons-les dans la vérité!
  • Nous sommes les frères des musulmans : laissons-nous aimer par eux!
  • Nous sommes proches des musulmans d’ Orient et des chrétiens d’Occident : soyons des instruments de paix!
  • Pour nous le dialogue est « pain quotidien »: pratiquons-le au service du règne!
  • L’espérance est notre petite « lampe »: ne laissons personne nous la voler!
  • Le Christ, vainqueur du monde, est avec nous : soyons dans la paix et dans la joie, malgré tout! »

A lire également, Mgr Khaled Akasheh appelle à un dialogue « en vérité » avec les musulmans. de B. Hoffner pour La Croix; A revoir et partager, ce merveilleux moment avec la petite Myriam:le message de nos frères d’Orient

16 et 17 juin: deux rendez-vous de presse pour ce mois de st Josémaria

13 juin 2014 § Poster un commentaire

Bp861meIMAEEWbyA noter absolument pour les amis journalistes: le Service de Communication de l’Opus Dei en France  vous donne rendez-vous le 16 juin à 17h 45 pour fêter la st Josémaria (café en face de l’Eglise de st JB de Grenelle 750015) et 17 juin à 11h à l’Espace Bernanos pour rencontrer le sympathique et éminent vaticaniste Marco Tosatti.

Nous vous attendons avec joie. N’hésitez pas à inviter des collègues ouverts, intéressés ou …tout simplement curieux de mieux connaître l’Opus Dei. Nous aurons aussi l’occasion de parler de la prochaine béatification de don Alvaro, successeur de st Josémaria à la tête de l’Opus Dei.

Téléchargez ici l’Invitation à la messe du 16 Juin à st Jean Baptiste de Grenelle (18h 30) et retrouvez ici tous les lieux, dates et heures des messes pour la fête de st Josémaria, d’un bout à l’autre de la France.

INVITATION Spécial PRESSE

Deux rendez-vous en juin:

➢ 16 juin. Messe pour la fête de st Josémaria

La Concélébration eucharistique réunissant chaque année des fidèles de l’Opus Dei et leurs amis pour la fête de saint Josémaria, aura lieu cette année à Paris le 16 juin à 18h30 à l’église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle (14, place Etienne Pernet 75015 Paris).Elle sera présidée par Monseigneur Luigi Ventura, Nonce Apostolique en France.

A cette occasion, le Service Information et Communication de l’Opus Dei en France est heureux vous proposer de « prendre un verre », en présence de Mgr Antoine de Rochebrune, Vicaire de l’Opus Dei pour la France:

lundi 16 juin, à17h 45 au Café Le Tour Eiffel en face de l’église st Jean Baptiste.

➢ 17 juin. Rencontre avec Marco Tosatti, écrivain, vaticaniste au journal la Stampa, sur le thème « Les Papes et la diplomatie des gestes »
71f54296adMarco Tosatti que bon nombre d’entre vous connaissent déjà est journaliste à la Stampa depuis 1970. Il a effectué plus de cent voyages pour suivre saint Jean Paul II et Benoît XVI à travers le monde. Il possède également à son actif plus de 15 ouvrages à caractère historique et religieux. Autant dire que son analyse de la « diplomatie des gestes » sera riche d’une expérience unique.

mardi 17 juin, 11h. Espace Bernanos, 4, rue du Havre, Paris 9ème

communication opus deiInfo utile: Marco Tosatti parle français, il peut répondre à toutes les interviews et participer à des émissions radios ou télés.

Contact presse : 06 73 79 49 34

Radio Notre Dame donne la parole aux « saints de notre temps »

19 décembre 2013 § Poster un commentaire

Alexandre-Meyer_avatar-240x240Connaissez-vous les grandes figures de sainteté de notre temps? C’était la question posée par Alexandre Meyer, ce matin du 17 décembre, aux auditeurs de Radio Notre Dame. J’ai eu la joie de pouvoir participer à cette émission pour parler de saint Josémaria, fondateur de l’Opus Dei. Ce saint des temps modernes, baptisé par Jean Paul II : « saint de l’ordinaire » ou , récemment encore par le pape François: « précurseur de Vatican II ».

Les deux autres invités étaient le journaliste Philippe Legrand, directeur de la communication de Paris Match, pour son ouvrage sur « Mère Thérésa, ce qu’elle ne dit pas » (Salvator); et Grégory Damieu, éditeur de livrets sur la vie des saints.

Je dois dire que P Legrand nous a totalement subjugués par son évocation à la fois vivante et riche de cette figure hors norme de la sainteté contemporaine qu’est Mère Thérésa. Son livre est à découvrir absolument. Il est le fruit de 5 années d’enquête pour aller à la rencontre de ceux qui ont connu ou croisé « la sainte de Calcutta ».

Grégory Damien nous a présenté, cette multitude de visages, plus ou moins familiers:Josemaria-Escriva-vignette2-140x250 Frédéric Ozanam, les parents de la petite Thérèse, st Josémaria et bien d’autres, qui constituent disait-il joliment « autant d’amis à mieux connaître ». Ces figures multiples de la sainteté contemporaine donnent lieu à de brèves biographies, sous forme de livrets, à emporter avec soi. « Faciles à lire même dans les transports en commun…. »Une petite maison d’édition pleine d’avenir donc et à faire connaître autour de vous!

En 1993, le cardinal Ratzinger dans un exposé à l’Université Pontificale de la Sainte-Croix assurait que le message des saints “est un message multiforme puisqu’ils sont nombreux et que chacun a reçu son charisme particulier mais, en même temps, leur message est unitaire, parce qu’ils renvoient au Christ unique auquel ils sont unis et à sa richesse qu’ils nous aident à pénétrer ». J’ai donc pour ma part tenté, bien modestement,  d’esquisser un peu une réponse à cette question posée encore par le cardinal Ratzinger: « Dans cette symphonie multiple et unitaire, quelle est la nuance apportée par le bienheureux Josémaria? Quel élan la théologie reçoit-elle de  sa lumière ? »

communication opus dei

Si vous souhaitez écouter ou réécouter ce débat, n’hésitez pas. C’est ici!

La Voix est LibreRéécouter cette émission

 

Où suis-je ?

Catégorie Activités du SIC sur L'Opus Dei comme il va....

%d blogueurs aiment cette page :