J’ai appris à aimer…

28 février 2014 § 2 Commentaires

Je vous avais promis une galerie de portraits ou d’esquisses de vies, pour vous faire connaître Note_211213_192311_0l’Opus Dei de l’intérieur. En voici une qui me plaît tout particulièrement. Peut-être parce qu’elle est en acte et en mouvement. Comme la vie. Derrière le récit simple et direct de ce garçon, se dessine  comme en filigrane, la vie d’une autre jeune personne. Toute simple, elle aussi. Je vous laisse en leur compagnie , découvrir l’aventure de leur rencontre. Une petite histoire de notre temps qui vaut tous les livres sur les fiançailles!

Article en lien: le pape François et les fiancés; homélie de saint Josémaria: le mariage vocation chrétienne

Béatification du premier évêque-prélat de l’Opus Dei

31 janvier 2014 § Poster un commentaire

200x256xalvaro233.gif.pagespeed.ic.ye-W3um4I4Don Alvaro, premier successeur du fondateur de l’Opus Dei sera donc béatifié à Madrid. C’est une grande joie attendue par des milliers de personnes à travers le monde et les préparatifs de voyage pour Madrid et Rome autour du 27 septembre vont déjà bon train!

Vous avez déjà pu lire sur ce blog comme sur le site opusdei.fr un bon nombre de récits et témoignages sur don Alvaro. J’aimerais aussi vous raconter une brève anecdote. A mon sens, elle résume bien son grand amour de l’Eglise, sa fine charité et l’affectueuse  complicité qui l’unissait au pape Jean Paul II.

1237831_10151637906721645_1775673358_nLors du premier voyage de Jean Paul II en France, en 1980, l’ambiance n’était pas aussi chaleureuse qu’elle l’est devenue par la suite…Autant le dire carrément, l’accueil « à la parisienne »restait une inconnue. Malgré l’effort déployé par le diocèse, on ne savait guère encore s’il serait le bienvenu pour le « peuple de Paris ». Don Alvaro avait donc encouragé à l’époque ses enfants français et les quelques jeunes assistant aux formations -dont j’étais!- , à entourer le Saint Père d’une affectueuse présence filiale. Il faut croire que nous l’avions pris au mot, à en juger par la suite de cette petite histoire. On sait déjà comment le rayonnement, la présence stupéfiante de ce pape, ont réussi à briser la glace et s’attirer les coeurs. Cela ne l’avait pas empêché à son retour de demander, un brin malicieux, à don Alvaro alors prélat de l’Opus Dei: – combien avez-vous d’enfants en France? – Une petite centaine…répond don Alvaro.- Ah,  bien dit le pape après quelques secondes de réflexion, eh bien à ce compte….je crois bien les avoir vus chacun deux ou trois fois!

La bienveillante sérénité de ce Père, expérimentée à chacun de ses brefs voyages en France où il venait rendre visite à ses enfants, m’a personnellement profondément marquée. Je n’ai compris que bien plus tard, l’envergure intellectuelle, spirituelle et humaine de cet infatigable travailleur.

Que dire de plus… à part vous inviter à Madrid le 27 septembre? Et vous avouer que j’ai eu spontanément envie de lui confier mon propre père, parti rejoindre le ciel il y a quelques jours (ce qui vous explique au passage mon long silence sur ce blog). J’ai la certitude de le laisser entre bonnes mains.

articles liés: lettre du Prélat sur la béatification de don Alvaro; détails sur la béatification de don Alvaro.

Le mariage: un service public à redécouvrir!

26 octobre 2012 § 4 Commentaires

image opus deiJ’ai trouvé spécialement intéressant, dans le contexte du débat actuel, cet article d’Aude Mircovic, Maître de conférences en Droit privé à l’Université d’Evry à propos du mariage civil. Il m’a semblé serein, équilibré et solidement argumenté. En voici donc le texte intégral, publié avec l’aimable autorisation de l’auteur. Courage! C’est un peu plus long que d’habitude, mais cela vaut la peine d’aller jusqu’au bout, et aussi de consulter à la fin ma petite bibliographie sur le thème…

Pourquoi le législateur n’aime-t-il pas le mariage ? Les réformes récentes se sont employées à retirer petit à petit toute spécificité au mariage, en supprimant ses avantages ou, ce qui revient au même, en les étendant au pacs et, parfois, au concubinage. Le législateur ne ménage pas ses efforts pour avantager le pacs comme le concubinage, et pour faciliter le divorce. Sa sollicitude s’étend à toutes les formes de vie composées et recomposées sauf…. au mariage ! (v. B. de BOYSSON, Essai sur la singularité matrimoniale, thèse Lyon III, 27 oct. 2010).

Rompant avec ce mépris récurent pour le mariage, le ministère des solidarités et de la cohésion sociale a lancé, en mars 2012, un « kit mariage », composé d’un livret de préparation au mariage à l’intention des futurs époux et d’un référentiel de formation destiné aux professionnels des mairies et de tous ceux qui sont au contact des futurs époux. Cet effort mis sur la préparation du mariage vise à aider les époux à s’engager en connaissance de cause ce qui devrait, on l’espère, limiter les divorces. Le livret décrit essentiellement les formalités à remplir pour se marier, la célébration du mariage et le déroulement de la cérémonie pour la personnaliser, le droit de la famille et les contrats de mariage.

Ce petit évènement du « kit mariage » a été quelque peu évincé par la campagne électorale mais, de façon assez paradoxale, la revendication du mariage entre personnes de même sexe, invitée de ladite campagne, a manifesté une fois de plus que le mariage n’est finalement pas si dépassé et continue de faire rêver. « Lire la suite »

UNIV 2012: 4000 jeunes réfléchissent au pouvoir de la beauté…

7 avril 2012 § 3 Commentaires

Et voici une information qui nous vient en direct de Radio Vatican!

« A l’occasion de la Semaine sainte, de nombreux pèlerins se rendent à Rome pour vivre le Triduum pascal et participer aux cérémonies de la passion, de la mort et de la résurrection du Christ. Parmi les pèlerins se trouvent 4 000 étudiants réunis à Rome du 31 mars dernier au 8 avril prochain, pour le congrès UNIV 2012 promu par l’Opus Dei depuis 1968 sur une idée de son fondateur, St. Josemaría.
Dans le cadre de l’Université pontificale de la Sainte Croix, ces étudiants ont la possibilité de participer à des conférences, des tables rondes, des expositions et concerts sur le thème cette année « Pulchrum : le pouvoir de la beauté ». Ces congrès permettent à l’université d’approfondir des sujets d’études qu’elle retient importants et pour les jeunes, c’est l’occasion de rencontrer le Pape à l’issue d’une audience générale, de se cultiver et de réfléchir. Charles Le Bourgeois est allé à la rencontre d’un groupe de jeunes francophones. « Lire la suite »

Olympiades d’étude solidaire

4 février 2012 § Poster un commentaire

Voilà une idée comme je les aime: simple et efficace!

Il s’agit tout simplement d’étudier -comme d’autres courent!- pour encourager un sponsor bienveillant à faire tomber des sous dans la cagnotte d’un projet qui en vaut la peine. Et ça marche! Le slogan de l’affiche : « Où que tu sois, tu peux aider » résume parfaitement cette action, raconte Anne-Claire. « C’est très encourageant et les jeunes répondent: présent! »

Opus Dei -

Cette initiative, lancée par l’association ACTEC, et  facilement exportable, a été testée pour vous par la résidence Les Ecoles et le club de lycéennes Fontneuve, dont l’aumônerie est confiée à l’Opus Dei: lisez leur reportage ici.

Un Institut de Technologie Industrielle au Nigeria

8 janvier 2012 § 1 commentaire

En ces heures douloureuses pour les chrétiens du Nigeria, décrites entre autre dans cet article de La Croix, je souhaitais vous faire connaître cette courageuse initiative qui oeuvre à la construction de ce pays et à l’éducation de sa jeunesse. « Lire la suite »

Maylis: la liberté au coeur de l’engagement (suite)

1 janvier 2012 § 3 Commentaires

Nous poursuivons la conversation avec Maylis . Elle nous parle de l’importance de la liberté dans son choix de vie.

Opus Dei -

Pensez-vous que votre famille, des amis ou votre milieu social ait pu vous influencer ? Est-ce un choix libre ?

Comme je vous l’ai dit, je viens d’une famille chrétienne. Je crois que le Bon Dieu s’est servi de ce « terreau » pour jeter dans mon cœur une semence d’amour pour Dieu. Cependant, nous sommes sept enfants, et je suis la seule à faire partie de l’Œuvre ! Nous avons été élevés dans un grand climat de liberté et de confiance et je crois d’ailleurs que ce climat favorise beaucoup la vocation. Par exemple, nous faisions la prière en famille, mais chacun venait s’il voulait.

J’ai aussi connu des personnes de l’Opus Dei très attirantes par leur joie, leur sérénité à toute épreuve, mais je n’ai jamais senti la moindre pression de leur part pour que je fasse partie de l’Œuvre. Au contraire, souvent des personnes de l’Œuvre m’ont demandé, avant des étapes de l’engagement, si je me sentais tout à fait libre.

D’ailleurs, ma réponse à Dieu n’a pas été le résultat facile d’un coup de baguette magique, mais plutôt le fruit d’un combat pour chercher la vérité et la suivre avec courage…et le Bon Dieu a gagné !
« Lire la suite »

Où suis-je ?

Entrées taguées jeunes sur L'Opus Dei comme il va....

%d blogueurs aiment cette page :