Célébrer la Résurrection avec le Pape François!

4 avril 2021 § Poster un commentaire

Veillée Pascale à Rome

3 avril 2021 § Poster un commentaire

Chemin de Croix avec le pape François

2 avril 2021 § Poster un commentaire

Noël raconté par ceux qui l’ont vécu de près….

25 décembre 2020 § Poster un commentaire

Inoubliable minuit chrétien d’Andrea Bocelli…

24 décembre 2020 § Poster un commentaire

Et n’oubliez pas de vous connecter , si vous êtes à la maison, à 19h30 le 24: messe de minuit avec le pape François, à 12h le 25: Bénédiction Urbi et Orbi:

Les voeux de Noël du prélat de l’Opus Dei

18 décembre 2020 § Poster un commentaire

Mes très chers enfants, que Jésus veille sur vous !

Cette année, la célébration de Noël revêt une tonalité particulière, conséquence de l’urgence sanitaire mondiale que nous connaissons. Ce peut être l’occasion d’aller à Bethléem pour faire part à la Sainte Famille d’une préoccupation ou d’une souffrance particulière.

Contempler l’Enfant Jésus dans la crèche ou dans les bras de sa Mère, dans un cadre où tout vient à manquer, nous aide à voir avec les yeux de la foi la signification divine et humaine de tout ce qui se passe. Tâchons de découvrir, dans les circonstances actuelles, l’amour que Dieu a pour chacun de nous. L’Enfant Jésus nous appelle à vivre avec un cœur libre, détaché des choses de la terre, qui sait découvrir ce qui compte vraiment.

Confions ces intentions tout particulièrement à saint Joseph, en cette Année sainte que le Pape vient de convoquer.

Avec ma bénédiction la plus affectueuse, je vous souhaite un très joyeux Noël.

Votre Père

Noël 2020

L’année de Saint Joseph est lancée!

16 décembre 2020 § Poster un commentaire

« A l’occasion des 150 ans de sa déclaration comme Patron de l’Église Catholique faite par le bienheureux Pie IX, le 8 décembre 1870, je voudrais – comme dit Jésus – que « la bouche exprime ce qui déborde du cœur » (cf. Mt 12, 34), pour partager avec vous quelques réflexions personnelles sur cette figure extraordinaire, si proche de la condition humaine de chacun d’entre nous. » Pape François, lettre apostolique « Patris corde ».

Ces quelques mots du pape François dans sa nouvelle lettre apostolique « Patris corde », m’ont ramené à la mémoire ceux de st Josémaria, si fervent dans sa dévotion à st Joseph: « Saint Joseph est vraiment Père et Seigneur. Il protège et accompagne dans leur chemin sur terre ceux qui le vénèrent, comme il a protégé et accompagné Jésus enfant et adolescent. En le connaissant mieux, on découvre que le saint Patriarche est aussi maître de la vie intérieure, car il nous apprend à connaître Jésus, à vivre avec Lui, et nous fait découvrir que nous appartenons à la famille de Dieu. Tout cela, saint Joseph nous l’apprend en étant un homme ordinaire comme il le fut, un père de famille, un travailleur qui gagnait sa vie à la sueur de son front; et cela aussi a un sens, un sens qui nous fait réfléchir et nous remplit de joie. » Dans l’atelier de Joseph.

Retrouvez ici le texte complet de la lettre apostolique « Patris corde » du pape François, ainsi que le lien vers l’ebook gratuit.

Un mode de vie au goût de l’Évangile!

7 octobre 2020 § Poster un commentaire

6. « Je livre cette encyclique sociale comme une modeste contribution à la réflexion pour que, face aux manières diverses et actuelles d’éliminer ou d’ignorer les autres, nous soyons capables de réagir par un nouveau rêve de fraternité et d’amitié sociale qui ne se cantonne pas aux mots. Bien que je l’aie écrite à partir de mes convictions chrétiennes qui me soutiennent et me nourrissent, j’ai essayé de le faire de telle sorte que la réflexion s’ouvre au dialogue avec toutes les personnes de bonne volonté. » (…)

12. « S’ouvrir au monde’’ est une expression qui, de nos jours, est adoptée par l’économie et les finances. Elle se rapporte exclusivement à l’ouverture aux intérêts étrangers ou à la liberté des pouvoirs économiques d’investir sans entraves ni complications dans tous les pays. Les conflits locaux et le désintérêt pour le bien commun sont instrumentalisés par l’économie mondiale pour imposer un modèle culturel unique. Cette culture fédère le monde mais divise les personnes et les nations, car « la société toujours plus mondialisée nous rapproche, mais elle ne nous rend pas frères ».

Plus que jamais nous nous trouvons seuls dans ce monde de masse qui fait prévaloir les intérêts individuels et affaiblit la dimension communautaire de l’existence. Il y a plutôt des marchés où les personnes jouent des rôles de consommateurs ou de spectateurs. L’avancée de cette tendance de globalisation favorise en principe l’identité des plus forts qui se protègent, mais tend à dissoudre les identités des régions plus fragiles et plus pauvres, en les rendant plus vulnérables et dépendantes. La politique est ainsi davantage fragilisée vis-à-vis des puissances économiques transnationales qui appliquent le ‘‘diviser pour régner’’. »

Une réflexion riche et percutante, à poursuivre en lisant et en méditant la troisième lettre encyclique du Pape François qui vient de paraître.

Fratelli tutti, texte intégral de l’encyclique

En un 2 octobre….

2 octobre 2020 § Poster un commentaire

Alors que résonnaient les cloches de l’église proche de Notre Dame des Anges, un jeune prêtre, âgé de 26 ans, réalise que Dieu est entré dans sa vie d’une façon toute spéciale…

Ainsi s’ouvre une nouvelle page dans l’histoire des miséricordes de Dieu:

Marie, notre reine…

30 septembre 2020 § Poster un commentaire

Voici quelques images de ce magnifique parcours à travers le territoire français 🙂

Et, un petit zoom , sur l’arrivée de Notre Dame à Pellevoisin!

 

« Un regard sur le monde, un regard au peuple de Dieu, en ce mois de mai qui commence, nous permet de contempler le spectacle de cette dévotion mariale, qui se manifeste par tant de coutumes, anciennes ou nouvelles, mais toutes vécues dans le même esprit d’amour.

Le coeur se réjouit de constater combien la dévotion à la Vierge est toujours vivante, et réveille dans les âmes chrétiennes l’élan surnaturel qui les fait agir comme domestici Dei, comme des membres de la famille de Dieu.

Vous aussi sûrement, lorsque vous voyez, en ce mois, tant de chrétiens exprimer de mille manières différentes leur affection pour la sainte Vierge Marie, vous sentez mieux et votre appartenance à l’Eglise et votre fraternité avec tous ces chrétiens qui sont vos frères. C’est comme une réunion de famille, lorsque les aînés, séparés par la vie, se retrouvent auprès de leur mère à l’occasion d’une fête. Et s’ils se sont parfois disputes, s’ils se sont maltraités, ce jour-là, on n’en parle plus; ce jour-là, ils se sentent unis, ils se retrouvent tous avec une affection commune. »

St Josémaria, extrait de l’homélie « vers Jesus, par Marie » , Quand le Christ passe.

%d blogueurs aiment cette page :