Veillée pascale en direct de Rome, avec le pape François

20 avril 2019 § Poster un commentaire

Publicités

Chemins de Croix….

19 avril 2019 § Poster un commentaire

Notre Dame a repris des couleurs ce Vendredi Saint, pour accueillir les nombreux pèlerins qui se pressent sur l’Île Saint-Louis autour de l’archevêque de Paris. Un magnifique message de foi et d’espérance:

 » Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu » (Is 40,1). Ses paroles du prophète Isaïe résonnent fortement en ce jour de deuil où nous accompagnons la Passion et la mort de notre Seigneur Jésus-Christ en préparant nos cœurs à la joie de sa Résurrection. Notre-Dame de Paris, notre chère cathédrale, témoin de tant d’événements majeurs de notre pays, a été détruite par un incendie effrayant après avoir résisté si longtemps aux péripéties de son histoire. La France pleure et avec elle tous ses amis du monde entier. Elle est touchée au cœur car ses pierres sont le témoignage d’une espérance invincible qui, par le talent, le courage, le génie et la foi des bâtisseurs, a élevé cette dentelle lumineuse de pierres, de bois et de verre. Cette foi demeure la nôtre, encore et toujours. » texte intégral du Chemin de Croix

Et si vous voulez suivre le Chemin de Croix avec le pape François «Avec le Christ et avec les femmes sur la voie de la croix» , c’est ici…

Notre-Dame. Le pape François salue l’héroïsme des pompiers de Paris!

17 avril 2019 § Poster un commentaire

Lundi 15 avril 2019, 18h50: Paris brûle-t-il? Oui. Dans son coeur battant qu’est la cathédrale Notre-Dame…Lundi Saint. Le début de la Semaine la plus importante pour les Chrétiens. Ils y revivent la passion, la mort et la résurrection du Christ.

Au-delà de l’émotion, une extraordinaire réaction d’unité. De l’héroïsme, de la générosité…Comme si Notre Dame nous invitait à prendre à nouveau au sérieux le sens de cette Semaine Sainte.Comme si nous l’avions tous soudain entendue…

Quand les images en disent plus long que les mots:

« En saluant le courage et le travail des pompiers qui sont intervenus pour circonscrire l’incendie, je forme le voeu que la cathédrale Notre-Dame puisse redevenir, grâce aux travaux de reconstruction et à la mobilisation de tous, ce bel écrin au coeur de la cité, signe de la foi de ceux qui l’ont édifié, église-mère de votre diocèse, patrimoine architectural et spirituel de Paris, de la France et de l’humanité », télégramme du Pape François.

Interview exclusive de l’aumônier des sapeurs- pompiers de Paris  » dans Notre Dame en feu, j’ai récupéré Jésus et béni la cathédrale ».

Merci pour votre affection et votre prière, Très Saint Père.
Place aussi à la parole des poètes….

« À celle qui est infiniment droite. Parce qu’aussi elle est infiniment penchée. À celle qui est infiniment joyeuse. Parce qu’aussi elle est infiniment douloureuse. Septante et sept fois septante fois douloureuse. À celle qui est infiniment touchante. Parce qu’aussi elle est infiniment touchée. » Charles Péguy

Quelques pistes pour…plonger dans la Semaine Sainte!

15 avril 2019 § Poster un commentaire

« Contempler Marie, femme forte. D’elle nous voulons apprendre à rester debout à côté de la croix. Avec la même détermination et le même courage, sans dérobades et sans illusions. Elle a su accompagner la souffrance de son Fils, ton Fils ; le soutenir dans le regard et le protéger avec le cœur. Douleur qu’elle a subie, mais qui ne lui a pas fait baisser les bras. Elle a été la femme forte du « oui », qui soutient et accompagne, protège et prend dans ses bras. Elle est la grande gardienne de l’espérance. » Pape François Chemin de Croix des JMJ, Panama 2019

Méditer le Chemin de Croix: « Mon Seigneur et mon Dieu, sous le regard aimant de notre Mère, nous allons T’accompagner sur le chemin de douleur qui fut le prix de notre rachat. Nous voulons souffrir tout ce que Tu as souffert, T’offrir notre pauvre cœur contrit, parce que Tu es innocent et que Tu vas mourir pour nous, les seuls coupables. Ô ma Mère, Vierge des douleurs, aide-moi à vivre ces heures amères que ton Fils a voulu passer sur la terre, pour que nous, qui ne sommes faits que d’un peu de boue, puissions enfin vivre in libertatem gloriae filiorum Dei, dans la liberté et la gloire des enfants de Dieu. Chemin de Croix, Introduction.              Texte intégral du Chemin de Croix de st Josémaria

Redécouvrir le sens de la confession, avec le bienheureux Alvaro del Portillo, premier successeur de st Josémaria

La mi-Carême…déjà!

31 mars 2019 § 2 Commentaires

La mi-carême, déjà! Une occasion de faire le point? Voici quelques extraits de deux textes forts sur le Carême qui pourraient donner quelques pistes….

« Rappelez-vous ces mots de saint Augustin: Si tu dis: ça suffit, tu es perdu. Aspire toujours à davantage, chemine sans cesse, progresse toujours. Ne reste pas au même endroit, ne recule pas, ne dévie pas. Le Carême nous place, à présent, devant des questions fondamentales: est-ce que je progresse en fidélité au Christ ? En désirs de sainteté ? En générosité apostolique dans ma vie quotidienne, dans mon travail ordinaire parmi mes collègues ?

Que chacun, tout bas, réponde à ces questions; et il verra à quel point est nécessaire cette nouvelle transformation, pour que le Christ vive en nous, pour que son image se reflète, limpidement, dans notre conduite.

Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Le Christ nous le dit de nouveau, comme à l’oreille, dans l’intimité: la croix chaque jour. Non seulement — ajoute saint Jérôme — dans les temps de persécution ou lorsque se présente l’éventualité du martyre, mais en toute circonstance, tâche, pensée, parole, renions ce que nous étions auparavant, et confessons ce que nous sommes désormais, puisque nous sommes nés de nouveau dans le Christ. »

« La conversion est oeuvre d’un instant, la sanctification est la tâche de toute la vie. La semence divine de la charité, que Dieu a déposée dans notre âme, aspire à croître, à se manifester en oeuvres, à produire des fruits qui répondent à tout moment à ce qui est agréable au Seigneur. Il est indispensable, pour cela, que nous soyons disposés à recommencer, à retrouver dans chaque nouvelle situation de notre vie — la lumière, l’élan de la première conversion. Voilà pourquoi nous devons nous y préparer par un examen profond, en demandant au Seigneur son aide pour mieux Le connaître et mieux nous connaître. Il n’y a pas d’autre chemin pour nous convertir de nouveau. » texte intégral de l’homélie de st Josémaria, la conversion des enfants de Dieu

« Où fixer alors le regard le long du chemin du Carême ? C’est simple: sur le Crucifié. Jésus en croix est la boussole de la vie, qui nous oriente vers le Ciel. La pauvreté du bois, le silence du Seigneur, son dépouillement par amour nous montrent les nécessités d’une vie plus simple, libre de trop de soucis pour les choses.

De la Croix Jésus nous enseigne le courage ferme du renoncement. Parce que chargés de poids encombrants, nous n’irons jamais de l’avant. Nous avons besoin de nous libérer des tentacules du consumérisme et des liens de l’égoïsme, du fait de vouloir toujours plus, de n’être jamais content, du cœur fermé aux besoins du pauvre. Jésus sur le bois de la croix brûle d’amour, il nous appelle à une vie enflammée de Lui, qui ne se perd pas parmi les cendres du monde ; une vie qui brûle de charité et ne s’éteint pas dans la médiocrité.

Est-il difficile de vivre comme lui le demande ? Oui, c’est difficile, mais il conduit au but. Le Carême nous le montre. Il commence avec la cendre, mais à la fin, il nous mène au feu de la nuit de Pâques ; à découvrir que, dans le tombeau, la chair de Jésus ne devient pas cendre, mais resurgit glorieuse. Cela vaut aussi pour nous, qui sommes poussière : si avec nos fragilités nous revenons au Seigneur, si nous prenons le chemin de l’amour, nous embrasserons la vie qui n’a pas de couchant. Et nous serons certainement dans la joie. » texte intégral de l’homélie de la messe des Cendres, du pape François

Abus sur mineurs, une mise au point nécessaire.

9 mars 2019 § 1 commentaire

Comment parler d’un sujet si douloureux ? Que fait donc l’Eglise Catholique en ce qui la concerne? Qu’en est-il de la protection de l’institution plutôt que celle des victimes? Du secret de la confession? Peut-on parler d’omerta ?
Mgr Ribadeau Dumas, secrétaire général et porte-parole de la conférence des évêques de France était auditionné mi-février, par le sénat, pour clarifier la position de l’Eglise catholique.

A sa suite Mme Moog et Mgr Crépy faisaient le point des initiatives concrètes mises en place. Un dialogue clair et direct avec les sénateurs suit ces exposés :

Retrouvez ici l’analyse de Mgr Ribadeau Dumas et la lettre pastorale de Mgr Ravel pour le diocèse de Strasbourg.

Pour entrer en Carême, pleins d’Espérance!

7 mars 2019 § Poster un commentaire

Pour cette entrée en Carême, je vous propose deux beaux messages. Celui du Saint Père et celui du prélat de l’Opus Dei. Deux appels à la conversion pleins de Foi et d’Espérance.

« Mes très chers enfants, que Jésus vous garde ! Saint Josémaria nous a toujours exhortés, par sa parole et son exemple, à sentire cum Ecclesia : à vivre en pleine syntonie avec l’Église, au point de nous réjouir de ses joies et souffrir de ses souffrances.

Fernando-Ocariz-prelado-del-Opus-Dei_20180308095442482454_20180326105426273890Dans des années difficiles, où saint Paul VI est allé jusqu’à dire que « la fumée de Satan » était entrée dans l’Église par quelques fissures, notre fondateur a insisté sur le fait que ces moments étaient des « temps de prière » et des « temps de réparation ». C’est cette même exhortation que je voudrais entendre résonner maintenant dans nos âmes, dans la situation actuelle – distincte mais non moins difficile – où, à la confusion doctrinale et aux erreurs pratiques, s’ajoute une division très douloureuse. Pour cette raison aussi, tâchons d’être de bons enfants de l’Église : par notre prière, aidons le Pape dans sa mission de principe visible d’unité de foi et de communion.

Mes enfants, considérer les difficultés de l’heure actuelle, certainement graves, ne peut nous conduire au pessimisme ni au désespoir. N’oublions pas que, bien que composée de femmes et d’hommes faibles, l’Église est le Peuple de Dieu, le Corps du Christ et le Sacrement universel du salut. Par ailleurs, comme le disait don Javier – et nous en avons tous fait l’expérience – «combien de bonnes gens il y a dans le monde!»

Dans notre prière pour l’Église, ayons fréquemment recours à saint Michel Archange, comme l’a demandé le pape François il y a quelques mois ; à saint Joseph, patron de l’Église universelle, surtout le 19 mars prochain ; et toujours à sainte Marie, Mater Ecclesiae. En ce commencement du carême, je vous bénis avec toute mon affection,

votre Père, Fernando. A Rome, le 7 mars 2019″

Retrouvez ici le message intégral du pape François pour le Carême 2019

Unknown….La création a un urgent besoin que se révèlent les fils de Dieu, ceux qui sont devenus “une nouvelle création” : « Si donc quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né » (2 Co 5,17). En effet, grâce à leur manifestation, la création peut elle aussi « vivre » la Pâque : s’ouvrir aux cieux nouveaux et à la terre nouvelle (cf. Ap 21,1). Le chemin vers Pâques nous appelle justement à renouveler notre visage et notre cœur de chrétiens à travers le repentir, la conversion et le pardon afin de pouvoir vivre toute la richesse de la grâce du mystère pascal.

%d blogueurs aiment cette page :