Maylis: la liberté au coeur de l’engagement (suite)

1 janvier 2012 § 3 Commentaires

Nous poursuivons la conversation avec Maylis . Elle nous parle de l’importance de la liberté dans son choix de vie.

Opus Dei -

Pensez-vous que votre famille, des amis ou votre milieu social ait pu vous influencer ? Est-ce un choix libre ?

Comme je vous l’ai dit, je viens d’une famille chrétienne. Je crois que le Bon Dieu s’est servi de ce « terreau » pour jeter dans mon cœur une semence d’amour pour Dieu. Cependant, nous sommes sept enfants, et je suis la seule à faire partie de l’Œuvre ! Nous avons été élevés dans un grand climat de liberté et de confiance et je crois d’ailleurs que ce climat favorise beaucoup la vocation. Par exemple, nous faisions la prière en famille, mais chacun venait s’il voulait.

J’ai aussi connu des personnes de l’Opus Dei très attirantes par leur joie, leur sérénité à toute épreuve, mais je n’ai jamais senti la moindre pression de leur part pour que je fasse partie de l’Œuvre. Au contraire, souvent des personnes de l’Œuvre m’ont demandé, avant des étapes de l’engagement, si je me sentais tout à fait libre.

D’ailleurs, ma réponse à Dieu n’a pas été le résultat facile d’un coup de baguette magique, mais plutôt le fruit d’un combat pour chercher la vérité et la suivre avec courage…et le Bon Dieu a gagné !

Mais, oui, la sainteté m’a attirée comme je l’ai vu vivre chez certaines personnes de mon entourage ou plus connues comme Jean-Paul II. Sa personne m’a beaucoup touchée, c’est comme s’il me disait « Ca vaut la peine !  N’aie pas peur ! ».

Au fond, si une personne m’a vraiment influencée c’est bien le Christ ! D’ailleurs, arrivée au bout de ma course, je ne devrais rendre des comptes qu’à Lui, et non à une personne de l’Œuvre !

En vivant un engagement aussi fort, vous sentez vous libre dans votre vie de tous les jours ? L’esprit de l’Opus Dei consiste-t-il à vous tracer un chemin à suivre ?

A propos de chemin, Saint Josémaria disait que l’Œuvre était comme une grande route, et qu’on pouvait y circuler en voiture, à pied, en trottinette, en rollers, mais que l’important était d’arriver au but. Cette image me parle, car on voit bien la grande liberté qui règne dans l’Opus Dei, pour suivre avant tout ce que nous dit l’Esprit Saint. L’Opus Dei m’offre les moyens d’être sainte, après c’est à moi d’aller puiser dans ces trésors, et personne ne peut le faire à ma place !

saint Josémaria était un amoureux de la liberté et l’esprit qu’il nous a légué en est imprégné. Par exemple, il disait souvent : « Parce que j’en ai envie  est la raison la plus surnaturelle qui soit ! ». Je vous avoue que cette phrase est souvent le moteur de mes actions pour aller prier, finir un travail jusqu’au bout, me détacher d’une petite chose qui m’encombre, aller demander pardon à Dieu à travers la Confession etc.

Je trouve que ce climat encourage l’esprit d’initiative, la créativité et aussi la responsabilité par exemple, lorsque j’organise une activité ou un séjour pour les plus jeunes, je mets toutes mes énergies et idées et aussi ma responsabilité en jeu !

La formation spirituelle que je reçois m’y aide aussi. J’apprécie spécialement le petit coup de pouce que me donnent les conversations régulières que je peux avoir avec une personne de l’Oeuvre pour faire le point sur la façon dont je cherche à rencontrer le Christ dans ma vie quotidienne et à le faire connaître. Et ce qui pouvait sembler compliqué devient souvent plus clair et plus simple, les résolutions deviennent plus fermes. Après libre à moi de les tenir ! Par contre, jamais je ne reçois de conseils sur mes décisions d’ordre professionnel, sur mes engagements sociaux ou autres

Quand j’étais en 5è, mon prof de KT nous avait dit, au milieu de tout la pagaille qui régnait dans ce cours, une phrase qui je crois résume bien ce que je vis dans l’Opus Dei : « il n’y a pas d’amour sans liberté ! »


Publicités

Tagué :, , , , ,

§ 3 réponses à Maylis: la liberté au coeur de l’engagement (suite)

  • luntala ness dit :

    c’est vrai je pense que la plus grande force que dieu nous a donné c’est la volonté et avec le libre arbitre nous avons le choix entre le bien et le mal mais nous devons choisir le bien a tout pris pour que l’oueuvre puisse aller jusqu’au fin fond de la terre par notre temoignage moi de ma part je viens d’une societé africaine ou le regard des autres s’implique toujours dans nos choix meme si vous avez trouvé la verité si la famille pense le contraire les persecutions commence c’est pourquoi notre choix depend parfois des points de vues des nos entourages mais si l’occasion vous arrive que vos choix ne derrange personne profitez en et pour conclure je voulais partagé une question c’est quoi la valeur de l’homme sur cette terre est ce l’homme lui meme ou c’est que les autres pense de lui? je ne suis pas encore dans l’oeuvre mais le travail fournit par l’oeuvre dans mon pays m’encourage beaucoups et renforce ma foi chretienne

    • Merci pour ce beau témoignage que je mets en ligne.Ici nous devons beaucoup à ces belles terres d’Afrique dont les prêtres viennent de plus en plus souvent aider les nôtres, dans des paroisses de toute la France!

      • luntala ness dit :

        oui merci notre civilsation commence a faire vehiculer des mensonges a travers les jeunes gens qui se laisse souvent trompé et qui realisent apres les consequencs de leurs actes propageons d’avantage le bien en allant vers ces jeunes qui se laissent conduire par l’alcools et la drogues et le sexe d’autres se laissent trompé par les reseaux sociaux a l’espoir d’une rencontre mais la plus grande rencontre dans la vie se fera qu’avec soi meme et apres avec le christ cherchons d ‘abord la face du seigneur le reste viendra apres je suis en france a lyon j’observe comment la jeuneuse s’enfonce des jours au jours non seulement allons vers eux mais soyons aussi pour eux des modeles d’un bon temoignage pour que l’espoir puisse le guider a trouver la verite de dieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Maylis: la liberté au coeur de l’engagement (suite) à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :