« Mais l’Espérance, dit Dieu, ça c’est étonnant »

15 janvier 2012 § Poster un commentaire

vœux 2012

Janvier a doucement franchi son méridien. Les vœux des uns et des autres continuent de se croiser et de s’entrecroiser sur les réseaux sociaux. Fameux vœux de début de l’an ! Ils irritent parfois, ou fatiguent, par leur platitude toute commerciale : « Amour, Santé, Bonheur… ».

Et pourtant, ces vœux disent tant de ce que nous sommes et de ce dont nous rêvons. De ce que nous craignons au plus profond de nous-mêmes, parfois. Ils disent aussi de ce formidable besoin d’échanger et de partager. Joies comme inquiétudes.

F. Mounier, correspondant de La Croix à Rome et « blogueur vaticaniste » après s’être livré à une analyse forte et pertinente du « nouveau monde » qu’il voit se dessiner, rêve ainsi d’interpeller directement le pape : « si vous deviez adresser vos vœux à ce nouveau monde là, que lui souhaiteriez-vous ? ».

J’ai pour ma part choisi dans ce blog de vous en offrir trois, comme en bouquet. Ceux du saint Père pour les jeunes , ceux de Mgr Javier Echevarria, prélat de l’Opus Dei et ceux de son vicaire pour la France, Mgr Antoine de Rochebrune .

Concordances…

Une forte concordance m’avait frappée à leur lecture. Ou plutôt une présence commune, irradiant chacun de ces trois textes. Celle de « cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout. Cette petite fille espérance. Immortelle », chère à Péguy.

Dieu lui-même serait sous son charme, dit le poète. Au point d’en rester comme attendri, un brin ébloui et surpris lui-même encore de l’étonnante beauté de sa propre création.

 « Mais l’Espérance, dit Dieu,

Voilà ce qui m’étonne.

Moi-même.


Ça c’est étonnant. 

Que ces pauvres enfants voient comme tout ça se passe et qu’ils croient que demain ça ira mieux.
Qu’ils voient comme ça se passe aujourd’hui et qu’ils croient que ça ira mieux demain matin.
Ça c’est étonnant et c’est bien la plus grande merveille de notre grâce.

Et j’en suis étonné moi-même.»

De l’optimisme à l’Espérance

N’est-elle pas finalement la plus belle des réponses à offrir aux interrogations, doutes et inquiétudes de nos contemporains ?

Les hommes et femmes d’action ont volontiers parlé d’optimisme dans leurs vœux 2012. Peu d’Espérance. Et pourtant, dit encore le poète, par sa petite présence têtue, tenace et invincible, elle n’en finit pas de vouloir aider Dieu à sauver le monde.

« C’est elle, cette petite, qui entraîne tout.

Car la Foi ne voit que ce qui est.

Et elle, elle voit ce qui sera.

La Charité n’aime que ce qui est.
Et elle, elle aime ce qui sera. (…)

Et les deux grandes ne marchent que pour la petite »

 

Péguy, Le Porche du mystère de la deuxième vertu

Publicités

Tagué :, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement « Mais l’Espérance, dit Dieu, ça c’est étonnant » à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :