La « feuille de route » du pape François

16 mars 2013 § 1 commentaire

Et voici l’émouvante première homélie du pape François. Simple, directe, percutante, à l’image de son auteur, qui a refusé le texte proposé par ses collaborateurs et a tenu à livrer son coeur en quelques mots.

On y retrouve les accents de la foi humble et sûre de Benoît XVI, tout autant que le souffle prophétique de Jean Paul II. Pour peu on entendrait en écho ses paroles: « N’ayez pas peur! Ouvrez toutes grandes les portes au Christ! »

« Marcher. Marcher toujours, en présence du Seigneur, à la lumière du Seigneur, cherchant à vivre avec cette irréprochabilité que Dieu demandait à Abraham, dans sa promesse (…) Édifier. Édifier l’Église. l’Épouse du Christ, sur cette pierre angulaire qui est le Seigneur lui-même. (…) Confesser. Nous pouvons marcher comme nous voulons, nous pouvons édifier de nombreuses choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, cela ne va pas. Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non l’Église, Épouse du Seigneur. Quand on ne marche pas, on s’arrête. Quand on n’édifie pas sur les pierres qu’est ce qui arrive ? Il arrive ce qui arrive aux enfants sur la plage quand ils font des châteaux de sable, tout s’écroule, c’est sans consistance. »

Puis vient cette référence, inattendue chez ce pape venu de si loin, à …Léon Bloy! « Celui qui ne prie pas le Seigneur, prie le diable ». Quand on ne confesse pas Jésus Christ, on confesse la mondanité du diable, la mondanité du démon. » (…) « Quand nous marchons sans la Croix, quand nous édifions sans la Croix et quand nous confessons un Christ sans Croix, nous ne sommes pas disciples du Seigneur : nous sommes mondains, nous sommes des Évêques, des Prêtres, des Cardinaux, des Papes, mais pas des disciples du Seigneur. »

« Je voudrais que tous, après ces jours de grâce, nous ayons le courage, vraiment le courage, de marcher en présence du Seigneur, avec la Croix du Seigneur ; d’édifier l’Église sur le sang du Seigneur, qui est versé sur la Croix ; et de confesser l’unique gloire : le Christ crucifié. Et ainsi l’Église ira de l’avant. »

Une feuille de route donc, simple, claire et précise. Qui ouvre une ample voie de renouvellement intérieur à tout le peuple chrétien!

Publicités

§ Une réponse à La « feuille de route » du pape François

  • POMMIER Odile dit :

    Merci pour cette photo merveilleusement parlante!
    Ces trois hommes: Jean-Paul II, puis ceux qui deviendront Benoît XVI et le Pape François ont été choisis par l’Esprit-Saint pour succéder à saint-Pierre nommé par Jésus-Christ. Leurs trois visages souriants expriment une joie profonde intérieure qui n’est autre que le reflet de l’Amour de Dieu lui-même.
    Merci Seigneur pour ces trois Papes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La « feuille de route » du pape François à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :