Séminaire pour les journalistes: rencontre avec mgr Sarah

14 mai 2013 § 2 Commentaires

Je vous devais la suite du compte rendu de ce séminaire romain 2013: le voici enfin!_MG_3605

Un des rendez-vous marquant aura sans nul doute été la rencontre avec mgr Sarah. A la tête du conseil pontifical Cor Unum , « expression de la compassion du saint Père auprès des personnes qui souffrent », ce cardinal Guinéen, très proche intellectuellement et affectivement de Benoît XVI, nous a présenté les grands thèmes de son  pontificat. Utiles lignes de fond pour la réflexion de l’Eglise du XXIème siècle._MG_3630

Les voici rapidement: le concile Vatican II et sa juste interprétation ou  » comment redonner le primat à Dieu »; le lien entre raison et foi ou  » comment mieux comprendre la foi et la faire comprendre » mais aussi  » y trouver des réponses aux grands défis de notre temps »; la liturgie ou « l’expression de la délicatesse de nos rapports avec Dieu »; l’oecuménisme  ou  » comment retrouver l’unité des chrétiens » et enfin la tache missionnaire de l’Eglise ou la « nouvelle évangélisation »  avec un élan nouveau pour « retrouver la sève pure de l’Evangile ». je vous conseille surtout la lecture de ce document écrit que mgr Sarah a bien voulu nous faire parvenir. D’une grande densité! (card sarah PDF). Ne vous découragez pas si le téléchargement est un peu lent, la lecture en vaut la peine…

Mis a part la clarté et la profondeur de son exposé, c’est aussi l’homme qui nous a profondément touchés, ainsi que sa capacité à évoquer en quelques traits des réalités essentielles. Dans un échange confiant et direct, il accepte, entre autre, d’évoquer pour nous la figure des trois derniers souverains pontifes._MG_3621

De Jean Paul II, il a gardé cette image d’un « homme toujours agenouillé devant le Saint Sacrement ». Depuis, nous confiait-il, « je ne reste plus jamais assis devant le Saint Sacrement, mais agenouillé, comme lui »…De Benoit XVI qui l’a créé cardinal, il parle aussi avec une émotion à peine contenue : « nous pouvons constater comment la liturgie pleinement et sainement vécue  a façonné la délicatesse, la douceur, la profondeur spirituelle et humaine, la pureté, l’humilité et la finesse de l’esprit et de l’âme de Benoît XVI ». Il nous invite enfin à chercher la clé du pontificat du pape François dans le choix de son nom: « tout un programme de simplicité, d’humilité, de pauvreté et de dépouillement de soi »… »François d’Assise, l’homme à qui Dieu demanda, dans un moment difficile comme aujourd’hui: « va et reconstruits mon Eglise »…

Ue brève évocation de son propre parcours, nous a aussi soudainement replacés face à l’essentiel. Il se souvient avec émotion de ce mot de Paul VI, lors de son voyage historique sur ce continent:  « la nouvelle patrie du Christ, c’est l’Afrique! » ou encore celui de Jean Paul II: « le nom de chaque Africain est inscrits sur les paumes crucifiées du Christ »…Puis s’adresse directement aux professionnels de la communication que nous sommes, avec un brin de provocation amicale: « croyez vous que Dieu se soit contenté d’envoyer des prophètes pour nous parler, tout en restant tranquillement dans son ciel? »… « comme vous pourriez par exemple envoyer un petit tweet, ou poster une vidéo sur youtube de temps en temps »? « Non, il s’est incarné pour se donner lui-même » . « Si je n’avais pas vu venir souffrir et souvent mourir avec nous les missionnaires, dans mon village du fond de l’Afrique, jamais je n’aurais compris ce que signifie l’amour de Dieu », poursuit-il encore. « Si vous voulez changer le monde vous devez être d’autres Christs »! et vous poser sincèrement la question: « est-ce que ces moyens de communication sont vraiment la traduction de ce que nous sommes »?

Après cette rencontre intense, nos travaux se sont ensuite poursuivis par une conférence de Monseigneur Jean-Louis Brugès, Archiviste et Bibliothécaire du Saint Siège, sur le sens profond de l’Année de la Foi et du texte Porta Fidei : « la foi a pour vocation d’illuminer et de corriger la totalité de mon existence ».

communication opus deiBon, je vous laisse retrouver un commentaire de la suite des interventions sur le site web opusdei.fr, mais ne peux m’empêcher de lancer déjà une invitation pour le prochain séminaire de 2015! Une occasion unique pour des journalistes de nouer des liens d’amitié tout en approfondissant ses connaissances sur l’Eglise catholique.

 

Publicités

§ 2 réponses à Séminaire pour les journalistes: rencontre avec mgr Sarah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Séminaire pour les journalistes: rencontre avec mgr Sarah à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :