l’Opus Dei, Gerson et autres histoires…

16 avril 2014 § 1 commentaire

communication opus deiMais que se passe-t-il donc au lycée Gerson et qu’en est-il de l’influence réelle ou supposée de l’Opus Dei dans cet établissement? La déferlante médiatique de ces dernières heures, mettant en cause pêle-mêle, l’Opus Dei, l’association Alliance Vitta , la direction de l’établissement, voire, pour certains médias, le droit à transmettre la parole de l’Eglise catholique dans des établissements privés sous contrat avec l’Etat, laisse songeur…

Un mot, tout simple, concernant l’Opus Dei: elle n’assure pas l’aumônerie de l’établissement ni ne cherche à y jouer un quelconque rôle….Un communiqué explicite a déjà été mis en ligne à ce propos,  sur le site opusdei.fr.

Deux personnes de l’Opus Dei travaillent dans l’établissement? Certes, et ce n’est un secret pour personne (que diraient certains si elles cachaient soigneusement cette appartenance…?). Est-il besoin de le rappeler encore ici, les membres de l’Opus Dei sont des citoyens majeurs, libres et responsables, dont le droit le plus strict est de travailler où bon leur semble. Dans le cadre de ce travail, ils en réfèrent comme tout un chacun à leur supérieur hiérarchique et aucunement à l’Opus Dei. Leur appartenance à l’Opus Dei les pousse à s’efforcer de « sanctifier » leur travail, à savoir: essayer d’agir en cohérence avec la charité et la foi chrétienne. Rien de plus, j’en suis désolée :-). N’en déplaise aux amateurs de romans policiers divers, ou aux adeptes de la théorie du complot…

La mission de l’Opus Dei, en tant qu’institution de l’Eglise catholique? C’est de mettre à disposition le contenu de la foi chrétienne et d’accompagner spirituellement ceux qui le souhaitent. Rien de plus.

Pour le reste, j’ai lu avec intérêt certaines analyses, billets ou articles tentant, chacun à sa façon, d’apporter un éclairage à la situation. Voici par exemple, l’analyse claire et concise d’A.B Hoffner pour le journal La Croix, qui s’efforce de donner la parole aux principaux intéressés, à savoir l’établissement Gerson, Alliance Vita et l’enseignement diocésain. Les deux premiers s’étant par ailleurs clairement expliqués, chacun dans son communiqué respectif.

Et au fil des lectures sur internet…l’humour et la rondeur manageriale du billet   de PE Gobry  sur son blog m’ont fait sourire;  la courageuse mise au point d’Aléteia m’a réconfortée…D’ores et déjà, l’essentiel semble donc avoir été dit.

Que faire de plus à part répéter à temps et à contre temps la vérité? J’en ai la ferme conviction: elle seule rend vraiment libre.

A lire également les derniers articles parus dans: Le Figaro, Atlantico, Alétéia

 

Publicités

§ Une réponse à l’Opus Dei, Gerson et autres histoires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement l’Opus Dei, Gerson et autres histoires… à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :