Une béatification placée sous le signe de la joie

30 septembre 2014 § 5 Commentaires

15191668697_f939051b89_z_20140928154132328268« Le saint au doux sourire » portait bien son nom ce week-end à Madrid. Son sourire semblait, par contagion, avoir gagné tous les visages des participants. Plus79661a154729ee1f1673f52e28d7119e
de 200 000 selon La Croix, dont des dizaines de cardinaux et d’évêques du monde entier venus en amis lui rendre hommage. Un des moments forts en émotion de la cérémonie a été celui où le petit José Ignacio, accompagné de ses parents est monté à l’autel en portant la relique du nouveau bienheureux:

La lecture de la lettre du Pape François, si pleine d’affection, m’a aussi beaucoup marquée. En trois traits, avec ce talent qui lui est propre, le pape brosse un portrait du nouveau bienheureux et met le doigt sur la personnalité intime de don Alvaro : « Merci, pardon, aide-moi ! Ces quelques mots expriment la tension d’une vie centrée sur Dieu, de quelqu’un qui a été touché par l’Amour le plus grand et qui vit totalement de cet amour. Quelqu’un qui, tout en ressentant l’expérience de sa faiblesse et de ses limites humaines, s’abandonne à la miséricorde du Seigneur et veut que tous les hommes, ses frères, en fassent également l’expérience. »

Et voici pour l’ambiance!

En revoyant défiler ces images,  je pense à ces mots du prélat de l’Opus Dei, dans son homélie pour la messe d’action de grâces: « vraiment la foule réunie hier, en communion avec le Pape et accompagnée par toutes les prières des quatre points cardinaux, n’était pas une simple foule mais formait une réunion de famille, unie par l’amour de Dieu et l’amour mutuel. »

Merci à vous tous qui nous avez accompagnés de votre prière. Malgré quelques péripéties inévitables tout le monde est arrivé -et rentré- à bon port! Vous pouvez retrouver ici toutes les photos et vidéos de ces deux jours inoubliables. Ainsi que le texte intégral de toutes les homélies et messages prononcés ces deux jours.

A lire aussi les articles parus sur La Croix , famille Chrétienne, radio Vatican

 

Publicités

§ 5 réponses à Une béatification placée sous le signe de la joie

  • Marie laure de Segonzac dit :

    C ‘était merveilleux de pouvoir suivre en direct la cérémonie .J’ai été très émue de voir la grande humilité du père dans ces si beaux moments

  • Grimaldi Marie josé dit :

    Un très doux sourire !

  • Anne-Claire Pommier dit :

    Bonjour Béa!! Merci pour la réponse implicite à Papa sur le retour à la maison…. Dommage qu’on ne se soit pas croisées! J’ai eu la chance d’être en A1 samedi et dimanche 🙂 Je t’embrasse! Anne-Claire

  • renedo dit :

    Don Alvaro était vraiment quelqu’un!!!

    journées lumineuses où Don Alvaro trônait de son sourire sur une petite portion du peuple de Dieu qu’il avait bien entretenue. Quelle grande famille. Dans ma zone G 1 j’ai très volontiers cédé mon pliant à un très vieux monsieur de l’Équateur qui m’a remerciée tant et plus… Il était assis sur le bord du trottoir!
    Augustin, 17 ans, qui était arrivé de Grenoble à Madrid avec le vif espoir de visiter le Stade Bernabeu, fut conquis: à 10h, avant le début de la cérémonie, voyant le déferlement de ce peuple en marche, interloqué par ce spectacle, il dit: « Je ne savais pas que Don Alvaro était vraiment quelqu’un! » . Dans son coeur don Alvaro a la priorité sur le Real Madrid!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Une béatification placée sous le signe de la joie à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :