Année de la Miséricorde: « Miséricordieux comme le Père »…

7 décembre 2015 § Poster un commentaire

Et…si nous commencions tout simplement par le commencement 🙂 ?

Ca y est le coup d’envoi est donné « Urbi et Orbi »! À 9h30, le Saint-Père a ouvert symboliquement la Porte Sainte depuis l’atrium de la basilique Saint-Pierre puis présidera la messe d’ouverture de ce jubilé. Belle et Sainte Année à tous: Le Jubilé de la Miséricorde est officiellement ouvert ! Benoit XVI, Pape émérite, a été le premier à passer cette porte à la suite de François.

12279042_455185334668721_5263256025321428158_n

Cette année, des pèlerins du monde entier devraient ainsi cheminer vers Rome….et nous?

Tous les mois au fil de ce jubilé,  le prélat de le Pèrel’Opus Dei, nous proposera un bref commentaire sur l’une des 14 oeuvres de miséricorde proposées par l’Eglise. Je vous en livre déjà un premier aperçu:

« Nous sommes tous appelés à être d’autres Christs, le Christ lui-même, et ainsi à agir en son nom, semant la charité en tout lieu. Pour ce faire, dit saint Josémaria, Jésus-Christ “nous invite toujours à mettre en pratique le commandement nouveau de l’amour, le mandatum novum (…). Reconnaissons le Christ qui vient à notre rencontre en nos frères les hommes. Nulle vie humaine n’est isolée, elle est rattachée à d’autres vies, à la nôtre. Nul n’est un vers libre, nous faisons tous partie d’un même poème divin que Dieu écrit avec le concours de notre liberté ».

D’aucuns pourraient sans doute se dire, surtout dans les pays les plus évolués, que les progrès de l’assistance sociale, sanitaire, du droit du travail, ont remplacé les oeuvres de miséricorde traditionnelles, désormais non nécessaires, voire superflues. Or, il n’en est rien. Même dans les nations les plus développées, beaucoup de gens vivent en dessous du seuil de pauvreté, manquent des services les plus élémentaires, ou parfois, vivent dans la solitude, l’abandon, tout en ayant les moyens. Il y a déjà bien des années, le fondateur de l’Opus Dei observait avec pertinence que “quand les circonstances historiques semblent avoir surmonté la misère ou la souffrance, c’est alors précisément que la finesse de la vraie fraternité chrétienne devient plus pressante afin de deviner où il y a besoin de consolation même au milieu d’un apparent bien-être général. »…

Série mensuelle à retrouver sur le site de l’Opus Dei en France, avec de nombreux autres documents sur l’année de la Miséricorde, dont un ebook téléchargeable…Miséricorde pour tous et partout 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Année de la Miséricorde: « Miséricordieux comme le Père »… à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :