Le pape à Lesbos: la présence du Christ au coeur des souffrances humaines

16 avril 2016 § Poster un commentaire

L’attente grandit pour la visite que le Pape François va accomplir ce samedi 16 avril dans l’Ile grecque de Lesbos , comme un signe concret de proximité à l’égard des migrants et réfugiés dont la situation se fait toujours plus dramatique. La visite est aussi un geste fort pour interpeller les consciences des Européens et de la communauté internationale. C’est ce que rappelle le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, au micro d’Alessandro Gisotti, de la rédaction italienne de Radio Vatican.

«La visite du Saint-Père sur l’ile de Lesbos rappelle en un certain sens celle qu’il a faite sur l’île de Lampedusa. C’est une autre île qui reçoit des personnes contraintes à fuir de leur terre, Donc, la visite sera de nouveau une tentative pour mettre au premier plan les situations de ces personnes et en même temps leurs causes, pour interpeller le monde et la conscience globale. En appelant à faire quelque chose pour éviter tout cela. Il y a une situation de violence, maintenant de la part de Daech, mais auparavant déjà avec la guerre en Syrie. Il est nécessaire qu’il y ait la paix, une paix qui ne doit pas être seulement le fruit de la diplomatie qui mais qui puisse se baser en grande partie sur l’amitié, l’amour et la fraternité exprimés à l’égard de ces personnes.

Cette visite du Pape François sur l’ile de Lesbos a aussi pour but de vaincre cette indifférence tant de fois dénoncée par le Pape. Certaines guerres, parfois, ne sont évoquées que quand elles frappent à la porte de notre maison….

Oui, l’indifférence…mais peut-être que la question doit être de chercher les causes de cette indifférence… La Grèce ne peut certainement pas être indifférente, parce que c’est le pays où se trouvent ces personnes. Mais les mesures appliquées par l’Europe… donner une grande somme d’argent à la Turquie pour qu’elle empêche l’arrivée de ces personnes, de qui servent-elles l’intérêt ? Peut-être que l’Europe sera un peu plus tranquille, mais combien de temps durera cette tranquillité ? Parce que si ces personnes ne réussissent pas à arriver par la mer, elles pourront trouver d’autres moyens. Pour arriver à une solution de long terme, en revanche, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour créer une solution de paix dans cette zone. Daech a toujours accès à l’argent, aux armes, etc… ces armes sont toujours importées, achetées… Pourquoi n’empêchons-nous pas tout cela ? Pourquoi ne mettons-nous pas fin aux intérêts pour acheter le pétrole à un prix bas ? Il faut un peu d’engagement, qui ensuite est aussi un sacrifice. Je crois que dans cette visite à Lesbos toutes les caméras du monde suivront le Pape. Son objectif ne devrait pas seulement être celui d’encourager à accueillir à nouveau les personnes qui souffrent, mais de nous faire penser un peu à ce qui pourrait être une solution à long terme, susceptible de mettre fin à cette situation.»

(CV-Service italien de Radio Vatican)

A lire aussi: Une situation inhumaine attend le pape à Lesbos Aléteia; Puissent tous nos frères, comme le bon samaritain venir à votre aide;déclaration conjointe de Lesbos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le pape à Lesbos: la présence du Christ au coeur des souffrances humaines à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :