Voeux de Mgr Antoine de Rochebrune, vicaire de l’Opus Dei en France

28 décembre 2016 § 2 Commentaires

Je vous transmets avec joie ces voeux, dont la simplicité m’a touchée. Ils s’adressent aussi à vous tous qui nous suivez sur les réseaux sociaux, et avez prié avec nous, lors du rappel à Dieu de Mgr Xavier Echevarria. Je me permets de vous souhaiter à chacun personnellement, une année 2017 pleine d’une joie profonde et marquée du sceau de l’Espérance. Merci de votre fidélité et, à l’année prochaine!

vicaireÔ admirable échange ! Le créateur du genre humain, assumant un corps et une âme, a daigné naître d’une vierge et, devenu homme sans l’intervention de l’homme, Il nous a fait don de sa divinité. (Liturgie des Heures, antienne de l’octave de Noël).

Que signifie cet « admirable échange » dont nous parle la liturgie de l’Église le jour de Noël ? Le Roi des Rois a choisi une mangeoire pour Lui-même, en nous promettant d’entrer dans Son Royaume ! C’est le monde à l’envers ! Pour le Messie attendu depuis tant de siècles, la pauvreté et le froid, et pour ceux qu’Il sauve, la douceur et l’éclat de la vision céleste.

Dieu a choisi une manière et un lieu bien singuliers pour venir au monde et habiter parmi nous : une grotte, dans les alentours de Bethléem. Saint Luc nous rapporte qu’il n’y avait plus de place dans les auberges de la ville natale de David.

Saint Paul a eu l’audace d’écrire dans son épître aux Colossiens que ce petit Enfant de Bethléem était « le Premier-né de toute créature » (Col 1, 15). C’est dire que nous sommes « autorisés » à prendre place dans la crèche comme un personnage de plus, avec le « droit » de devenir le frère ou la sœur du premier-né. Sa Mère, la plus belle de toutes les créatures, veille sur lui, veille sur nous.

La Vierge Marie a connu deux royaumes : le petit royaume de la crèche, qui a reçu la visite des Bergers puis des Rois Mages, puis le Royaume des Cieux, où elle nous attend. Le 12 décembre dernier, par la miséricorde de Dieu, Marie notre Mère a accueilli Mgr Xavier Echevarria, qui fut évêque prélat de l’Opus Dei pendant vingt-deux ans. « Priez pour moi ! », disait-il à ses enfants spirituels et à leurs amis : « je suis le successeur de deux Saints, et je me vois chargé de misères ! ».

C’est une page qui se tourne dans le livre de l’histoire de l’Opus Dei : une page qui reliait au Fondateur tous ceux qui aujourd’hui participent d’une manière ou d’une autre à la vie de cette famille surnaturelle. Nul autre que Mgr Echevarria n’a côtoyé saint Josémaria, ainsi que le bienheureux Alvaro del Portillo, son premier successeur, avec autant d’intimité. Alors que l’année 2016 s’achève, rendons grâce à Dieu pour la fidélité exemplaire de cet homme. Et nous aurons à cœur de prier pour son successeur, et pour les apostolats de l’Opus Dei dans le monde entier.

En ce temps de Noël, nous resserrerons les liens dans nos familles, et les liens de fraternité qui unissent les amis et les fidèles de l’Opus Dei.

À l’aube de l’année 2017, qui marquera le Centenaire des apparitions de Notre Dame à Fatima, prions les uns pour les autres, remplis d’Espérance.

Mgr Antoine de Rochebrune

Publicités

§ 2 réponses à Voeux de Mgr Antoine de Rochebrune, vicaire de l’Opus Dei en France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Voeux de Mgr Antoine de Rochebrune, vicaire de l’Opus Dei en France à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :