Aimer le monde passionnément: un message d’espérance pour le XXIème siècle!

26 juin 2018 § 9 Commentaires

Très bonne fête de la saint Josémaria 🙂

Publicités

§ 9 réponses à Aimer le monde passionnément: un message d’espérance pour le XXIème siècle!

  • de segonzac Marie Laure dit :

    Superbe film que j’ai regardé avec beaucoup d’émotions

  • Clement GAVI dit :

    ‘Aimer le monde passionnément: un message d’espérance pour le XXIème siècle!’

    Quel monde faut-il aimer avec passion? Le monde comme don de Dieu oui absolument, le monde comme créature divine oui certainement. Mais, le monde, ce monde tel que façonné par l’action de l’homme, certainement pas. Car, l’espérance réside aussi dans la capacité de l’homme à reconnaître ses manquements. Manquements envers ses semblables et manquements envers la nature.

    Un monde où des millions naissent rien que pour souffrir sous des dictateurs, lesquels dictateurs sont soutenus entretenus par ceux là même qui se réclament de Dieu, un monde où des millions doivent vivre des situations de guerres sans fin, etc, etc, l’aimer passionnément tel qu’il est rien à une fuite vers l’abstrait. Et ce serait une lamentable solution.

    Nous Africains, notre histoire était hier l’esclavage et la colonisation avec leurs violences, aujourd’hui, ce sont les dictatures avec leurs violences. C’est aussi cela la réalité. Ce monde, dans ma foi, par ma foi et avec ma foi Catholique, je le dénonce.

    • Je comprends ce que vous voulez dire! mais « aimer le monde » ne veut pas dire aimer l’injustice des hommes..plutôt tout faire pour que le monde que Dieu nous a confié redevienne ce qu’Il veut…Il y a du travail..c’est vrai!

      • Clement GAVI dit :

        Je crois comprendre également ce que vous entendez. Pour pouvoir aimer le monde tel qu’il nous a été confié par son Créateur, à dire, Dieu, il faut au préalable chercher à comprendre, même par bribes, la pensée divine, par la foi, avec la foi et dans la foi.

        Le problème, pour ne pas dire, le drame, c’est ce que ce travail préalable n’a pas été fait ou suffisamment fait. C’est pourquoi, les hommes dans un monde où les hommes sont censés êtres les principes, ce sont constitués en prédateurs de leurs semblables et de leur propre environnement.
        Je suis né dans une dictature en Afrique de l’Ouest, plus précisément au Togo où depuis 1967, une clique de tyrans y compris des citoyens Français représente la souffrance, la mort, le désespoir pour tout un peuple. Ce monde là, est pour moi inacceptable. C’est de cela que je parlais. Un monde où du fait des agissements coupables de ces malfaiteurs, des millions sont empêchés de voir la miséricorde de Dieu. Ce monde, dans ma faiblesse et dans ma limite, je le dénonce.

      • et je vous rejoins totalement là…Mes prières iront spécialement au Togo..

      • Clement GAVI dit :

        Merci de vos intentions. Si vivre dans un monde en proie aux dictateurs, aux démolisseurs, etc est un mal, c’en est un terrible de s’y résigner. Il faut au moins prier pour que descende sur nous, sur le monde, l’esprit de sagesse et de miséricorde.

  • Juan Eduardo Iriarte Seigné dit :

    Je suis un journaliste du Cité du Guatemala. Ma conclusión ici c´est qui le futur du Christianisme c´est practiquement impossible, sans sans le spirit de cette Homilie du Fondateur de L´Opus Dei et du l´U. de Navarre. Merci. Amicalemente. Pardón pour damager votre belle langue. Au revoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Aimer le monde passionnément: un message d’espérance pour le XXIème siècle! à L'Opus Dei comme il va....

Méta

%d blogueurs aiment cette page :