L’Opus Dei à Gerson?

27 avril 2014 § Poster un commentaire

Beablog21 sourireJe profite de mon petit espace de libre expression pour répondre en deux mots aux questions posées ces jours-ci par quelques internautes, à propos de l’Opus Dei, Gerson et …autres histoires.

Tout d’abord celle-ci: La présence de deux membres de l’Opus Dei dans cet établissement scolaire n’est-elle pas malgré tout une façon pour l’Opus Dei de s’y « introduire », peu ou prou?

Un simple petit rappel: 98% des membres de l’Opus Dei sont les laïcs, des citoyens courants, avec une famille à charge, travaillant dans toutes sortes de professions. Auraient-ils donc  le droit de travailler librement partout, SAUF dans une école catholique? Ou encore si un journaliste, chrétien et -pourquoi pas membre de l’Opus Dei- travaillait pour FranceTV, faudrait-il pour autant crier au noyautage, quand bien même il serait seul et unique en son genre? La vocation – comme la sainteté- est une affaire personnelle, une histoire unique et intime entre chaque personne et Dieu. Pas de place ici pour une « mentalité de réseau ».

Et encore: Un engagement chrétien fort, comme peut l’être celui des membres de l’Opus Dei est-il compatible avec la conception française de la laïcité ?

Clairement, ma réponse est OUI! Assurément oui, si cette laïcité est bien ce qu’elle prétend être. A savoir le respect de tous, la garantie d’un vivre ensemble pacifique et la défense de la liberté de conscience. Je dirais même que cette vision de la laïcité est en parfaite syntonie avec la mentalité d’une personne de l’Opus Dei, dont tout l’investissement personnel repose sur la dynamique de la liberté et de la responsabilité propres. L’agitation contagieuse, assez irrationnelle, qui gagne en ce moment certains médias, se réclame à corps et à cris de la liberté. Personnellement, elle me semble bien éloignée de la vraie liberté d’expression et me fait diablement penser au célèbre aphorisme  de Chesterton  » Le monde est plein de vertus chrétiennes devenues folles »….

Je voudrais tout de même rajouter ici que, dans l’affaire qui nous occupe, nous nous trouvons dans le contexte d’une école catholique qui , assez logiquement, propose à ses élèves un enseignement en accord avec les valeurs de l’Eglise catholique. Cela vaut la peine de lire à ce propos l’intéressante analyse publiée dans Famille Chrétienne .

Dernière question récurrente : l’Opus Dei fait partie de l’Eglise catholique, son fondateur a été canonisé et le successeur de celui-ci s’apprête à être béatifié. Certes. Mais… sa spiritualité exigeante ne la situe-t-elle pas vers les extrêmes de cette Eglise?

Ma réponse est clairement : NON. L’Opus Dei est profondément attachée à l’esprit comme à la lettre du Concile Vatican II. Et pour cause : son message d’appel universel à la sainteté se trouve être au cœur de l’enseignement du Concile. Pour l’avoir proclamé un peu trop à l’avance, saint Josémaria s’est entendu dire, un brin malicieusement, par quelques prélats romains de l’époque : «  Fort bien tout ceci, mais…vous arrivez cent ans trop têt ! »

L’intégrisme, pas plus que le libéralisme; le conservatisme pas plus que le modernisme ne sont des catégories efficaces pour rendre compte de la nature ou du fonctionnement de l’Opus Dei. Sa raison d’être est de transmettre l’Evangile et d’aider qui le souhaite à en vivre au quotidien. POINT :-).

Beablog28Pour finir ce petit billet, j’aimerais saluer tout de même le sens de la répartie avec lequel toute une génération de jeunes twittos ou blogueurs s’exprime sur le net. On y retrouve parfois un brio et un sens de l’humour qui font du bien. Je ne résiste pas à vous en servir ici un petit florilège…A eux la parole!

« Ironie et courtoisie, ces deux sources intarissables de l’esprit français », disait encore Chesterton…Et si on pariait un peu sur le sens de la mesure et l’esprit de clarté du pays de Descartes, pour nous sortir au plus vite de cet imbroglio sans queue ni tête?

Après cette belle trêve de Pâques, et l’immense événement de cette double canonisation papale, voici la rentrée des classes et le retour à la vie ordinaire! Je ne peux m’empêcher de penser tout spécialement aux enseignants de Gerson qui ont vécu une rude Semaine Sainte…Mon voeux le plus sincère est que cette semaine de rentrée se passe , pour eux et tous leurs élèves, dans la paix. Qu’ils soient un peu épargnés par ce tourbillon de rumeurs et calomnies les plus folles dont la rapidité de propagation aurait fait les délices d’un Beaumarchais.

                   « Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable… »

A lire aussi: Polémique autour d’un lycée parisien, l’Opus Dei s’exlique

Publicités

l’Opus Dei, Gerson et autres histoires…

16 avril 2014 § 1 commentaire

communication opus deiMais que se passe-t-il donc au lycée Gerson et qu’en est-il de l’influence réelle ou supposée de l’Opus Dei dans cet établissement? La déferlante médiatique de ces dernières heures, mettant en cause pêle-mêle, l’Opus Dei, l’association Alliance Vitta , la direction de l’établissement, voire, pour certains médias, le droit à transmettre la parole de l’Eglise catholique dans des établissements privés sous contrat avec l’Etat, laisse songeur…

Un mot, tout simple, concernant l’Opus Dei: elle n’assure pas l’aumônerie de l’établissement ni ne cherche à y jouer un quelconque rôle….Un communiqué explicite a déjà été mis en ligne à ce propos,  sur le site opusdei.fr.

Deux personnes de l’Opus Dei travaillent dans l’établissement? Certes, et ce n’est un secret pour personne (que diraient certains si elles cachaient soigneusement cette appartenance…?). Est-il besoin de le rappeler encore ici, les membres de l’Opus Dei sont des citoyens majeurs, libres et responsables, dont le droit le plus strict est de travailler où bon leur semble. Dans le cadre de ce travail, ils en réfèrent comme tout un chacun à leur supérieur hiérarchique et aucunement à l’Opus Dei. Leur appartenance à l’Opus Dei les pousse à s’efforcer de « sanctifier » leur travail, à savoir: essayer d’agir en cohérence avec la charité et la foi chrétienne. Rien de plus, j’en suis désolée :-). N’en déplaise aux amateurs de romans policiers divers, ou aux adeptes de la théorie du complot…

La mission de l’Opus Dei, en tant qu’institution de l’Eglise catholique? C’est de mettre à disposition le contenu de la foi chrétienne et d’accompagner spirituellement ceux qui le souhaitent. Rien de plus.

Pour le reste, j’ai lu avec intérêt certaines analyses, billets ou articles tentant, chacun à sa façon, d’apporter un éclairage à la situation. Voici par exemple, l’analyse claire et concise d’A.B Hoffner pour le journal La Croix, qui s’efforce de donner la parole aux principaux intéressés, à savoir l’établissement Gerson, Alliance Vita et l’enseignement diocésain. Les deux premiers s’étant par ailleurs clairement expliqués, chacun dans son communiqué respectif.

Et au fil des lectures sur internet…l’humour et la rondeur manageriale du billet   de PE Gobry  sur son blog m’ont fait sourire;  la courageuse mise au point d’Aléteia m’a réconfortée…D’ores et déjà, l’essentiel semble donc avoir été dit.

Que faire de plus à part répéter à temps et à contre temps la vérité? J’en ai la ferme conviction: elle seule rend vraiment libre.

A lire également les derniers articles parus dans: Le Figaro, Atlantico, Alétéia

 

Chrétiens au milieu du monde, tout simplement….

10 juin 2018 § Poster un commentaire

Les gens de l’Opus Dei ont-ils le droit de faire tous les métiers? Pas celui d’éducateur et d’enseignant en tout cas, si l’on en croit la petite polémique qui a éclaté ces derniers jours autour d’une école catholique. Certains parents y refuseraient une directrice au prétexte qu’elle serait membre ou proche de l’Opus Dei.

Sans doute ignorent-ils la vraie nature de cette institution de l’Eglise qui vise avant tout à transmettre le message évangélique au plus grand nombre, sans discrimination ni distinction aucune. Les personnes de l’Opus Dei exercent tous les métiers, comme ce fut jadis le cas des premiers chrétiens. Ils ont au coeur un immense désir de servir leurs frères et d’apporter à ceux qui le souhaitent la bonne nouvelle de l’Evangile. Ils le font souvent dans des milieux très éloignés de la foi où des collègues de tous horizons deviennent des amis très chers. Pourquoi s’étonner qu’ils veuillent – et puissent- aussi, exercer leur métier dans une école catholique, s’ils sont enseignants ou éducateurs? 

 Je ne souhaite pas ici polémiquer ou me lamenter sur une situation qui en rappelle une autre, déjà traitée dans ce
blog (ici 🙂 . Je souhaite juste me faire l’écho de cette amitié offerte à tous.

Voici le bref communiqué de réponse mis en ligne par le service de communication de l’Opus Dei en France:

Certains journalistes de la presse écrite ont pris l’habitude de présenter l’Opus Dei comme une “institution controversée de l’Eglise”. Une expression qui, en plus d’être ambiguë, contribue à discréditer des personnes dites proches de l’Opus Dei. Face à cette mauvaise compréhension, le service information de l’Opus Dei en France tient à s’exprimer pour rappeler le cœur de son message.

« L’Opus Dei est une institution de l’Eglise catholique dont le fondateur Josémaria Escriva a été canonisé par le pape Jean-Paul II le 6 octobre 2002. Situé dans la droite ligne du Concile Vatican II, son message d’appel à la sainteté au milieu du monde est profondément évangélique. La principale mission de l’Opus Dei est donc d’accompagner ceux qui le souhaitent dans leur vie de foi.
Qualifier d’intégristes les personnes proches de l’Opus Dei sur la simple base de leur engagement spirituel relève donc d’une mécompréhension de cette institution située au cœur de l’Église catholique. “Nous ne pouvons que regretter de voir aujourd’hui encore véhiculée cette mauvaise image et invitons toutes les personnes désireuses de mieux nous connaître à prendre contact avec nous”, explique Patricia Laporte, responsable du service communication de l’Opus Dei en France. »

Voilà qui est dit et bien dit à mon sens! N’hésitez pas à venir vous promener sur mon blog, ou sur le site de l’Opus Dei en France pour en savoir plus! 🙂

Accès au dossier de presse

Résultats de recherche

Résultat de recherche pour Gerson

%d blogueurs aiment cette page :